Le président tunisien appelle au passage au système parlementaire

Rached Ghannouchi dit que le vrai pouvoir devrait être entre les mains du parti au pouvoir

Tunis, Tunisie

Le président tunisien Rached Ghannouchi a appelé au passage complet à un système de gouvernance parlementaire.

Ghannouchi a déclaré dimanche lors d’une réunion virtuelle avec des Tunisiens vivant aux États-Unis que le refus du président Kais Saied d’inviter les nouveaux ministres du Cabinet à une cérémonie de prestation de serment signifiait une rupture plus profonde.

Cinq jours se sont écoulés depuis que le Parlement a approuvé le remaniement ministériel, mais aucune déclaration officielle n’a été publiée par le bureau de Saied.

Le président n’a pas encore invité les nouveaux ministres à une cérémonie officielle de prestation de serment, mettant la langue dans les cercles politiques.

Ghannouchi a déclaré que son point de vue sur la situation était la nécessité impérieuse de passer à un parlement afin que les pouvoirs exécutifs soient entre les mains du parti au pouvoir.

* Ahmed Asmar a contribué à ce rapport depuis Ankara

Anadolou, 31 jan 2021

Tags : Tunisie, Khannouchi, Ennahdha,