L’enveloppe envoyée au président tunisien n’a pas été empoisonnée, selon le procureur

TUNIS (Reuters) – Une enveloppe suspecte envoyée cette semaine à la présidence tunisienne ne contenait aucune substance toxique, narcotique, dangereuse ou explosive, a déclaré vendredi le parquet du pays.

La présidence a déclaré jeudi que le responsable du bureau du président tunisien avait souffert d’un mal de tête et d’une perte de vision à court terme après l’ouverture de l’enveloppe lundi.

Des rapports sur les réseaux sociaux ont déclaré mercredi que le président Kais Saied avait reçu une lettre qui aurait pu contenir du poison.

Cependant, le parquet a déclaré vendredi dans un communiqué que des tests effectués sur l’enveloppe suspecte par une équipe technique avaient révélé qu’elle ne contenait aucune matière suspecte toxique, narcotique, dangereuse ou explosive.

Tags : Tunisie, Kaïes Saïed,