Netanyahu cherche à utiliser le roi du Maroc dans la campagne électorale

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu et le Conseil de sécurité nationale s’efforcent d’organiser une visite du roi marocain Mohammad VI en Israël avant les élections de mars, a rapporté hier Ynet News .

Selon le site d’information israélien, Netanyahu tente d’amener le roi marocain en Israël pour se donner à lui-même et à son parti le crédit du Likoud avant les élections prévues le 23 mars , le roi étant respecté par les juifs marocains israéliens.

Ynet a rapporté des sources officielles israéliennes disant qu’ils n’étaient pas sûrs que le monarque se rendrait avant le 23 mars.

« Il y a des discussions et des tentatives, mais j’ai du mal à voir cela se produire », a déclaré un responsable à Ynet News .

« Nous savons que Balfour [la résidence officielle de Netanyahu] et le NSC veulent que cela se produise, mais il est incertain qu’ils réussiront à réussir avant les élections », a déclaré le responsable.

« Bien que le roi puisse changer d’avis et faire une visite surprise », a ajouté le responsable.

Dimanche, le gouvernement israélien a approuvé l’accord sur la normalisation des relations diplomatiques avec le Maroc, et il devrait être posé à la Knesset plus tard cette semaine pour un vote.

Le 10 décembre 2020, Israël et le Maroc ont annoncé l’établissement de relations diplomatiques et économiques.

Middle East Monitor, 27 jan 2021

Tags : Maroc, Israël, Benjamin Netanyahou, normalisation, Mohammed VI,