Algérie : Ouyahia et Sellal écopent de 15 et 12 ans de prison (affaire montage automobile)

Affaire du montage automobile : Ouyahia et Sellal écopent de 15 et 12 ans de prison

Par Abbès Zineb

La cour d’Alger a rendu jeudi son verdict définitif dans l’affaire dite du « Montage automobile et financement occulte de la campagne électorale du président Bouteflika », condamnant les deux anciens premiers ministres , Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, respectivement à 15 ans et 12 ans de prison ferme et un million de dinars d’amende.

S’agissant des deux anciens ministres de l’Industrie Youcef Yousfi et Mahjoub Bedda, le tribunal les a exonéré de l’accusation de corruption, maintenant en revanche la peine de prison de 3 ans pour le premier et 2 ans de prison pour le second et un million d’amende pour les deux.

La Cour d’Alger a également acquitté l’ancienne wali de Boumerdés Nouria Zerhouni et Abdelkrim Mutapha, désormais lavés de toutes accusations.

Concernant les hommes d’affaire impliqués dans cette affaire, la Cour d’Alger a retenu des peines d’emprisonnement de 4 ans ferme contre Ali Haddad,Ahmed Mazouz, Hassan Arbaoui et 3 ans de prison ferme contre Mohamed Bairi, avec maintien des amendes infligées en première instance.

Ces hommes d’affaires écopent également dans ce procès en appel de lourdes amendes complémentaires avec 39 milliards 750 millions de centimes contre Ahmed Mazouz, 87 milliards et 827 millions de centimes contre Hassan Arbaoui et 650 millions de dinars contre Mohamed Bairi.

Les trois hommes d’affaire feront également l’objet de saisie de tous leurs revenus acquis illégalement , leurs comptes bancaires et leurs biens fonciers.

Avec ce verdict , c’est le point final à une des affaire les plus emblématique de la corruption dont la justice algérienne a eu à connaitre.

Algérie1, 28 jan 2021

Tags : Algérie, Ahmed Ouyahia, montage automobile, corruption, Abdelmalek Sellal,