Sahara Occidental : la question des droits de l’homme est un point sensible pour le gouvernement espagnol

Dans le cadre de la visite de travail du Ministre marocain des Affaires Etrangères à Madrid le 24 octobre 2013, un déjeuner de travail a été offert par son homologue espagnol, José Manuel García Margallo.
Selon une note confidentielle de la diplomatie marocaine, les deux parties ont abordé « les questions multilatérales et la situation régionale et de passer en revue les différents dossiers des relations bilatérales, notamment la coopération économique et l’énergie, ainsi que la coopération transfrontalière de l’UE et la signature de l’Accord de Pêche, qui est d’une importance évidente pour les deux pays ».
« Concernant la question du Sahara, ajoute la note, la partie espagnole a souligné que la question des droits de l’homme et l’élargissement du mandat de la MINURSO demeure un point sensible pour le Gouvernement, vu la pression exercée par la société civile et les forces politiques, ainsi que les médias et l’opinion publique pour influer sur la position officielle de l’Espagne au sein du Groupe des Amis et les Etats-Unis pourrait de nouveau proposer l’élargissement ».
Tags : Maroc, Sahara Occidental, Espagne, droits de l’homme, MINURSO, ONU, 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Entrez Captcha ici : *

Reload Image