Le Maroc déclare surveiller tous les mouvements du Polisario par satéllite

Le Maroc surveille tous les mouvements du Front Polisario via un satéllite placé en orbite l’année passée, a déclaré son ambassadeur à l’ONU, Omar Hilale.

Selon le diplomate, le satéllite “Mohammed VI” a “doté le Maroc d’un instrument de surveillance” lui permettant de “connaître tous les mouvements du Polisario tous les jours, toutes les minutes, toutes les secondes”.

“Nous savons tout ce qui se passe, nous surveillons tous leurs mouvements”, a déclaré Hilale à la presse après le renouvellement mercredi du mandat de la MINURSO par le Conseil de Sécurité des Nations Unies.

Le Maroc a mis en orbite en novembre 2017 son premier satéllite d’observation baptisé “Mohammed VI-A”, capable de prendre plus de 500 photos quotidiennes en haute résolution.

Selon l’ambassadeur, le satéllite a permis de suivre les mouvements du Polisario ou ses constructions et d’en tenir l’ONU informée. Hilale a déclaré que son pays a transmis aux Nations Unies des photographies et des coordonnées de mouvements qu’il considérait comme une violation des accords en vigueur, soulignant que cela permettait à Rabat “d’augmenter la pression” sur le Polisario.

Au cours des derniers mois, le Maroc a protesté contre la construction de plusieurs structures par l’organisation sahraouie dans la partie nord-est de l’ex-colonie espagnole. Ces mouvements ainsi que certaines déclarations et décisions du Polisario constituent, selon Rabat, une tentative de “changer la réalité sur le terrain” qu’elle ne permettra pas.

Source : EFE (traduction non officielle de Maghreb Online)