Un diplomate américain relève le nombre élevé de barrages routiers à El Aaiun

Dans un entretien avec la directeur marocain des Questions lobales, M. Collim Fishwick, Chargé des Droits de l’Homme à l’Ambassade des USA au Maroc, a attiré l’attention sur les nombreux barrages routiers installés par les forces de répression marocaines autour de la ville de El Aaiunm capitale occupée du Sahara Occidental. Ils donnent l’impression que « El Aaiun est risquée » et entravent l’exploitation du potentiel touristique de la ville.
Il a aussi réitéré l’importance et l’utilité des visites de la délégation américaine dans les territoires occupés du Sahara Occidental et de ses contatcs avec la société civile représentative des points de vue différents.
Selon une note rendant compte de cette réunion, « avec une posture de donneur de conseil, le diplomate américain (quittant le Maroc le 14 août prochain) a indiqué que si le Maroc « would like to achieve his objectives in Sahara he has to pay more attention to some, but important, details » comme « orienter le discours du Maroc vers ce qu’il fait et vers sa stratégie au Sahara et éviter de trop pointer le Polisario et les indépendantistes ».