Le Maroc tente de brouiller la prochaine tournée de Christopher Ross (responsable sahraoui)

Une source proche de la délégation de négociations sahraouie a démenti les informations rapportées par des sites marocains selon lesquelles les Nations Unies ont présenté une proposition pour réactiver les négociations entre le Front Polisario et le Maroc.
Selon la même source, dont les déclaration ont été rapportées par le site sahraoui MAP News, agiter ce genre de nouvelles juste après les déclarations faites lundi par le porte-parole du SG de l’ONU sur une éventuelle proposition officielle que l’Envoyé Des Nations Unies pour le Sahara Occidental s’aprète à présenter aux parties vise à brouiller la prochaine tournée de M. Christopher Ross et ses efforts en vue de trouver une solution politique qui garantisse le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination.
Le responsable sahraoui a exclu l’existence d’une proposition basée sur un projet de confédération o un Etat à la Commonwealth, rappelant que toute solution doit être basée sur le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination et conforme aux résolutions des Nations Unies qui prévoient une solution mutuellement acceptable qui garantisse l’autodétermination ».
Selon la même source, le Maroc agite ce type de solution après avoir échoué dans son pari sur le soutien des Etats-Unis, la France et l’Espagne à sa proposition de pseudo-autonomie qui crame aujourd’hui au fond du coffre des oubliettes.
Le chamboulement de l’équilibre des forces en faveur du peuple sahraoui explique les dernières agitations marocaines sur le continent africain et la volonté de rejoindre l’Union Africaine en vue de gagner davantage de temps dans le but de prolonger l’occupation du territoire sahraoui, a-t-il ajouté, signalant que miser de la part du Maroc sur une nouvelle administration américaine et le changement de SG de l’ONU n’est qu’un pari perdu d’avance.