La honte d’être arabe

Enfants massacrés par Riyad au Yémen
Soutenu par 109 des 193 pays Etats membres de l’ONU, le représentant israélien Danny Danon a permis à son pays, Israel de présider, pour la première fois, une commission au sein de l’Assemblée Générale de l’ONU. Celle des Affaires Juridiques, en l’occurrence.
Dès l’annonce des résultats, le 17 juin, des médias palestiniens ont rapporté qu’au moins quatre pays de la Ligue arabe (dont le Maroc) avaient apporté leurs soutien à la candidature israélienne. 
Le Maroc, c’est connu, le fait en vue de récolter des soutient à son occupation du Sahara Occidental. Les trois autres pays…? Il ya fort à parier que l’Arabie Saoudite, la Jordanie et l’Egypte auraient soutenu le candidat israélien. 
Il faudra se conformer avec la spéculation sur l’identité des autres trois pays parce que les pays arabes ont demandé que le vote soit à bulletin secret. 
Les palestiniens, comme c’est devenu habituel, continue à parier sur leurs relations avec le Maroc, le pays qui a laissé Tel Aviv suivre les débats d’un sommet arabe célébré à Rabat. Hassan II y avait installé des micros pour permettre cette opération. 
Les autres pays arabes, au lieu de s’en prendre à Israel pour son occupation des terres palestiniennes, ils poitent leurs armes vers des pays musulmans comme le Yémen, la Syrie et l’Iran. 
Aujourd’hui, c’est une honte être un arabe.