Moroccoleaks : Des faux documents conçus par la DGED pour incriminer le Polisario

En Noviembre de 2009, Albert Vilalta, Alicia Gámez y Roque Pascual, trois coopérants espagnols de l’ONG Barcelona Acció Solidària ont été enlevés entre Nouakchott et Nouadhibou. 
Omar Sidahmed Hamma, un contrebandiste malien connu a été détenu et inculpé par la justice mauritanienne et condamné pour cette affaire. Plus tard, il a été libéré par les autorités mauritaniennes et relâché au Mali.
Le Maroc a fabriqué des faux documents pour lui donner une fausse identité sahraouie et prétendre qu’il travaillait dans les rangs du Front Polisario.
Dans un email, Mourad El Ghoul, directeur du Cabinet de Yassine Mansouri, le patron de la DGED, envoie les documents à Ahmed Charai, directeur de publication au Maroc et chargé de la médiatisation aux Etats-Unis et à un certain M. Bellahrach.