La citoyenne sahraouie Mahfouda Lefkir victime d’une nouvelle agression

La citoyenne sahraouie, Mahfouda Lefkir a été de nouveau victime d’une agression physique.
Le mardi 17 mai 2016, Mahfouda a été malmenée et insultée dans la rue par des officiers et des éléments de la police marocaine en civil qui l’ont violentée et arraché une partie de ses vêtements à cause de sa tentative de sit-in devant la délégation de l’Inaach, près de la place Oum Saad dans la ville de El Aaiún, capitale occupée du Sahara occidental.
Mahfouda a été traînée sur le sol par les policiers qui ont, ensuite essayé de la porter avec forcer en vue de la forcer à quitter le lieu de sit-in. Elle a été blessée sur plusieurs parties de son corps.
Pour rappel, Mahfouda a déjà été violentée le 9 mai 2016 lorsqu’elle se disposait à mener un sit-in au même endroit pour protester contre la décision des autorités marocaines de bloquer l’aide de 1000 DH qu’elle recevait depuis 2011 à cause de sa participation dans les manifestations pacifiques pour revendiquer le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination.
Il y a lieu de rappeler que la punition économique est une méthode pratiquée par les autorités marocains contre les marocains et les sahraouis qui osent revendiquer des droits légitimes.