Moroccoleaks : Dépêche de l’AFP envoyée par Serge Daniel, un mercenaire à la solde du Maroc

Dans le cadre de la campagne menée par le Maroc dans le but de diaboliser et discréditer le Front Polisario et ainsi s’assurer le contrôle du richissime territoire du Sahara Occidental, Serge Daniel jouait un rôle principal avec des informations dont les sources demandaient toujours « l’anonymat ».
Mourad El Ghoul, chef de Cabinet de Yassine Mansouri, directeur de la DGED, demande dans ce mail à Nadia El Jalfi, un de ses relais de médiatiser une des dépêches du correspondant de l’AFP à Baamako, Serge Daniel. Celui-ci se présentait comme expert en matière de terrorisme auprés de la chaîne France-24 dans laquelle il a largement diffamé contre les sahraouis.


Mali: six « gros » trafiquants de drogue arrêtés (source sécuritaire)
BAMAKO, 9 déc 2010 (AFP) – Les forces de sécurité malienne ont arrêté jeudi dans le désert du Sahara six « gros » trafiquants de drogue, associés aux sept hommes arrêtés mardi par l’armée mauritanienne, a affirmé à l’AFP une source sécuritaire contactée dans le nord du Mali.
« Nous avons arrêté jeudi six gros trafiquants de drogue dans le Sahara, qui étaient des associés des trafiquants arrêtés mardi par l’armée mauritanienne », a assuré cette source sécuritaire malienne.
Ils « sont issus des rangs du Polisario (qui lutte pour l’indépendance du Sahara occidental, ndlr) », a-t-elle soutenu, en assurant qu’il s’agissait de « l’un des trois principaux réseaux de trafiquants qui écoulent la drogue vers l’Europe en passant par le Sahara ».
Serge Daniel, le relais de la DGED à Bamako (DR)

L’armée mauritanienne avait annoncé mercredi avoir tué deux hommes et en avoir capturé sept, mardi, durant une attaque contre une « bande de trafiquants de drogue » dans l’est de la Mauritanie, à la frontière avec le Mali.

Des enquêtes sont en cours pour connaître l’identité réelle d’un certain Sultan Ould Bady, arrêté par l’armée mauritanienne à cette occasion, selon deux sources sécuritaires maliennes.
« Dans les mafias qui se sont installées en plein Sahara, il y a un célèbre Sultan Ould Bady, un Sahraoui, très gros trafiquant de drogue recherché par plusieurs polices de la sous-région. Il y a une deuxième personne qui porte le nom de Sultan Ould Bady, qui a enlevé et revendu plusieurs otages européens dans le Sahara avant de rejoindre les rangs d’Aqmi », a expliqué une deuxième source malienne.
« Nos collègues mauritaniens, avec lesquels nous travaillons main dans la main, ont frappé un très grand coup », a-t-elle conclu.