Des Iles Vierges vient la réponse à une question du roi Mohammed VI

Dans son discours du trône du 30 juillet 2014, le roi Mohammed VI s’est montré critique vis-à-vis des réalisations du Maroc dans le domaine économique et sociale et s’est demandé « où est cette richesse » dont regorge son pays.
La réponse à sa question lui vient de loin, de l’autre côté de l’Atlantique. Des îles Vierges, plus précisément et qui lui a valu une dépêche du journal Le Monde sous le titre « Le roi Mohammed VI aime les Iles Vierges ».
En effet, pour transférer son argent vers le paradis fiscal des îles Vierges, le roi du Maroc s’est servi du cabinet panaméen Mossack Fonseca pour monter une société offshore qui masque les ayant droit véritables.
Les révélations faites sous le nom de « Panama Papers » « permettent d’affirmer que le roi était bel et bien le bénéficiaire des montages ».
Le souverain marocain a utilisé ces structures pour acheter un yacht de luxe, le Erga, rebaptisé El Boughaze, qu’il utilise pour ses déplacements privés.
Les scandales royaux semblent s’accumuler à une vitesse étonnante. Il y a un an, au mois de février 2015 plus précisément, d’autres documents sous le nom de Swissleaks révélaient l’existence d’un compte bancaire dans la banque HSBC Private Bank sous le nom de code de 5090190103.