Quand le Parlement africain tance le Maroc

Le Bureau du Parlement africain a adopté une déclaration, signée par son président, condamnant l’organisation, prévue par Crans Montana, d’un deuxième forum à Dakhla occupée.

Dans cette déclaration, le Parlement africain qualifie la présence marocaine de «coloniale» et le territoire du Sahara occidental de «dernière colonie en Afrique».

Il rappelle aussi les dernières décisions des Sommets africains (le 24e et le 26e) qui ont déjà demandé aux pays, organisations et société civile africaines et internationales de ne pas assister à ce genre d’événement organisé sur un territoire occupé.