Ban Ki-moon se rendra au Sahara Occidental la semaine prochaine

Le Secrétaire général Ban Ki-moon, se rendra la semaine prochaine au Sahara occidental dans le but de résoudre le conflit sur l’ancienne colonie espagnole, a confirmé aujourd’hui son porte-parole.
Nations Unies, 26 Février (EFE) .- Le Secrétaire général Ban Ki-moon, se rendra la semaine prochaine au Sahara occidental dans le but de résoudre le conflit sur l’ancienne colonie espagnole, a confirmé aujourd’hui son porte-parole.
La visite de Ban fera partie d’une tournée dans la région qui le conduira aussi en Algérie, en Mauritanie et au Burkina Faso, après des escales à Genève et Madrid.
Le chef de l’ONU avait prévu de se rendre dans les camps de réfugiés sahraouis à Tindouf et rencontrer le secrétaire général du Front Polisario à Rabouni.
De là, il se déplacera vers une base de la mission de l’ONU au Sahara occidental (MINURSO), avant de se rendre à Alger.
Ban a parmi ses priorités traiter la situation humanitaire de la population sahraouie et préparer son prochain rapport sur le conflit, a expliqué aujourd’hui son porte-parole, Stéphane Dujarric.
Le diplomate coréen ne se rendra pas à Rabat, après des mois de forte tension entre l’ONU et le Gouvernement marocain sur le Sahara occidental, bien que Dujarric a déclaré M. Ban serait heureux d’y aller à tout moment.
L’envoyé spécial des Nations Unies pour la région, Christopher Ross, a déjà entamé et la semaine dernière un voyage de plusieurs jours en Afrique du Nord pour préparer la visite de Ban.
En plus de visiter les camps de Tindouf, Ross a rencontré les autorités du Maroc et de l’Algérie. Cette dernière avait déjà confirmé la visite du diplomate coréen, qui jusqu’à présent l’ONU avait refusé de confirmer.
Le voyage du Chef de l’ONU au Sahara Occidental de l’ONU était attendu depuis des mois et marque une tentative de débloquer le conflit, complètement stagné ces dernières années.
Au mois de Novembre passé, Ban a appelé toutes les parties à relancer « de véritables négociations dans les prochains mois » en vue d’une solution définitive qui permette l’exercice du droit à l’autodétermination par le peuple sahraoui.
Cependant, jusqu’à présent, ces appels n’ont donné aucun résultat, parce que le Maroc n’est toujours pas prêt à entamer les négociations exigées par l’ONU.
Ce mois-ci, le Conseil de sécurité de l’ONU a soutenu la décision de Ban de visiter le Sahara et ses tentatives en vue de parvenir à une solution politique au conflit.
Source : EFE
Traduction non officielle de Diaspora Saharaui