Maroc : snober la Ligue Arabe pour séduire la Russie

Le Maroc vient de refuser l’accueil du sommet de la Ligue Arabe. Les raisons ne sont pas toujours celles déclarées dans les communiqués officiels. Au Maroc, il faut chercher les raisons ailleurs. D’habitude, elles se trouvent dans son obsession de contrôler le Sahara Occidental et ses nombreuses richesses.
Rabat n’a rien à cirer de la situation au Monde Arabe ni des souffrances des palestiniens. Ce qui motive les faits et gestes du Maroc est la prochaine réunion du Conseil de Sécurité des Nations Unies qui sera précédée par la visite du chef de l’ONU, Ban Ki-moon, dans la région.
Dans une conjoncture décisive dans la recherche d’une solution définitive au conflit du Sahara Occidental, le Maroc cherche à charmer la Russie. C’est dans ce contexte qu’intervient la visite qui s’est achevée hier d’une semaine d’une délégation de journalistes russes représentants les principaux médias de Russie .
Rabat veut éviter tout ce qui peut fâcher la Russie, y compris un sommet arabe dont les débats principaux tourneront autour de la Syrie, l’allié de Moscou.