Moroccoleaks : L’email du représentant sahraoui en Allemagne sous surveillance marocaine

La boite mail de Mohamed Ali Zerouali, alias Jamal Zakari, était surveillée par des membres de l’Ambassade du Maroc en Allemagne, rapporte une lettre confidentielle envoyée le 9 mai 2013 par l’ambassadeur du Maroc en Allemagne, Omar Zniber.

« L’ancien représentant du Front Polisario en Allemagne « opérait à partir de sa maison en utilisant intensivement le courrier électronique (mails). Cette manière d’agir nous permettait d’être bien informés de ses activités. Par contre, le nouveau représentant préfère des contacts directs et un travail plus discret », souligne la même source.
Les activités d’espionnage des ambassades du Maroc en Allemagne n’ont pas échappé aux autorités allemandes. Au mois de février 2012, la police allemande a arrèté à Berlin, Mohammed B., 56 ans, chargé de surveiller les activités du représentant du Front Polisario en Allemagne. Il avait touché 22.800 euros pour cette mission, selon la justice allemande.
Mais l’affaire d’espionnage marocain la plus médiatisée a été celle de Redouane Lemhaoui, 42, policier hollandais d’origine marocaine. En 2008 il a été arrêté par la police des Pays Bas après la découverte de son recrutement par des agents des services secrets agissant au consulat du Maroc à Amsterdam sous couverture diplomatique. Il avait fourni des informations sensibles soustraites aux dossiers du Ministère de l’Intérieur hollandais.
L’incident s’est soldé par le rappel dans leur pays de deux membres de l’ambassade marocaine aux Pays-Bas.
Pour rappel, le Maroc a dépensé plus de 3 millions d’euros en matériel pour la surveillance des sites et des courriers électroniques, selon des statistiques dévoilées suite à un piratage de la société Hacking Team qui fournissait ce matériel au gouvernement marocain. Des informatios confirmées par des révélations de Wikileaks.