L’OIE refuse de reconnaître la souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental

L’Organisation Mondiale de la Santé Animale refuse de publier sur son Système mondial de notification des maladies animales (WAHIS) des données relatives au territoire du Sahara Occidental.
C’est ce qui a été révélé par une note interne du ministère marocain des affaires étrangères en date du 4 juillet 2014.
Le Ministre marocain de l’Agriculture et de la Pêche Maritime a saisi le Département des Organisations Internationales du MAE « sollicitant son concours pour amener l’OIE, sise à Paris, à revoir sa position en faveur de la prise en compte, sur son système mondial de notification des maladies animales (WAHIS) de l’intégralité des informations qui lui sont transmises par notre pays, y compris celles relatives à nos provinces du Sud », rapporte la note.
« L’OIE pourrait, à défaut, trouver une formule, à l’instar d’autres organisations internationales, qui tout en publiant les informations relatives à nos provinces du Sud, s’aligner sur la position officielle des Nations Unies », conclue la note.