Le marocain Omar Hilale pense avoir découragé l’envoyé de l’ONU pour le Sahara Occidental

L’Envoyé Personnel du Secrétaire Général de l’ONU pour le Sahara Occidental, Christopher Ross, « a laissé échapper une expression révélatrice d’un début de découragement », rapporte l’ambassadeur du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, dans une note envoyée à sa centrale le 5 juin 2014.
« Il semble avoir compris que les règles de la discussion avec la partie marocaine ont changé, car à un moment de haute tension dans la discussion, il a laissé échapper une expression révélatrice d’un début de découragement. Il s’est exclamé « Oh, mon Dieu! Je crois que je risque de ne plus pouvoir retourner au Maroc », ajoute la note.
Selon la même source, « il est évident qu’il n’a pas de vision pour la solution du problème concernant le Sahara » ajoutant que « ses idées embryonnaires sur le solution susceptible de débloquer la situation semblent être une simple reprise du plan Baker II, déjà rejeté par le Maroc ».