Le hacker Chris Coleman répond à ses détracteurs

Le hacker Chris Coleman24 vient d’apporter une preuve irréfutable de l’authenticité des documents qu’il publie sur la toile depuis le 2 octobre 2014.
« Pour répondre à ceux qui doutent de l’authenticité des documents », a-t-il écrit dans le message qui accompagne sa preuve : Une liste détaillée du personnel travaillant au Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération du Maroc. Une preuve consistante et de grande valeur.
Il a posté son message et ce document pour tout le public, mais il y a mis en exergue le compte twitter de France24 et de Jean-Marc Manach, journaliste qui se qualifie d’envoyé spécial sur Interne. Autant France24 que M. Manach ont semé le doute sur l’authenticité de certains documents publiés par Coleman. La réponse était destinée spécialement à eux. 
Jusqu’ici, France24 et Arrêt sur Images sont les seules médias français à avoir parlé du travail de Coleman24. Sur le champ médiatique français, c’est le silence radio sur les révélations sur certains journalistes français recrutés par la DGED marocaine.
Vincent Hervouet, de LCI, Domique Lagardère, de L’Express, Mireille Duteil, de Le Point, José garçon: ex Libération, actuellement à Medi1 sat et chroniqueur à La Revue « Stratégie », sont les noms les plus cités, entre autres, dans les emails pendus par Coleman sur la toile. 
Malgré cela, la presse française refuse de parler d’une affaire qui relève carrément de l’espionnage. Car, malgré la couverture offerte par la collaboration avec le journal d’Ahmed Charai, l’Observateur du Maroc, il y a des informations fournies sur l’impact de certaines publications sur le Maroc et sur le roi Mohammed VI.
Le silence de la France sur ses journalistes corrompus par le Maroc a été signalé aussi par le journaliste espagnol Ignacio Cembrero, de El Mundo et ancien correspondant de El Pais au Maghreb. « C’est peut-être parce chien ne mange chien », dit-il.
Selon le journaliste Eric Zemmour, « On a l’impression que le roi du Maroc, pour ne pas le nommer, « achète » toute la classe politique et médiatique française…en les recevant à la Mammounia ! 
La presse algérienne a, maintes fois, dénoncé l’acharnement de la presse française contre l’Algérie au moment où elle n’a que des compliments pour le royaume de Mohammed VI. L’explication l’a apportée Coleman24 dans ses révélations sur les agissements du service du renseignement marocain dans les milieux journalistiques français.

Readers Comments (1)

  1. est ce que chris coleman a divulgué l homosexualité du roi du maroc et ses secrets .

Comments are closed.