Mauritanie – Maroc: Rabat dément officiellement toute relation avec l’incident du 13 octobre

ALAKHBAR (Nouakchott) – L’indexation du Maroc dans l’incident du 13 octobre, suite auquel le président mauritanien a été blessé par balles, « relève du pure mensonge », a affirmé vendredi à Alakhbar le ministre d’Etat marocain Abdoullah Baha.
Selon le ministre marocain, également vice-président du PJD, l’assassinat « ne fait pas parti des valeurs du Maroc, ni des marocains. On ne peut jamais agir à la sorte quelques soient les divergences politiques) ».
« Je démente catégoriquement ça. J’appelle les médias à vérifier et recouper ce qu’ils publient et à s’attacher à la déontologie, à la crédibilité et à au professionnalisme », a-t-il ajouté dans une interview accordée à Alakhbar à publier ultérieurement.
Abdoullah Baha a d’ailleurs mise en garde contre « les tentatives, menées par certains, de nuire aux relations entre la Mauritanie et la Maroc à travers la publication de ces fausses informations ».
Il a en outre appelé à « préserver et approfondir les relations de fraternité et de bon voisinage entre les pays ».
La Mauritanie, rappelle-t-on, a fait savoir à un pays ami qu’elle accuse le Maroc d’implication dans une « tentative d’assassinat », le 13 octobre 2012, de son président Mohamed Ould Abdelaziz. Officiellement, Nouakchott démente cette information, révélée le 13 novembre à Alakhbar par une source sûre, et qualifie l’incident du 13 octobre de « tirs par erreur ».
ALAKHBAR, 27/12/2012