Limousin : Le comité de soutien au peuple Sahraoui toujours très actif

L’été arrive et déjà une grande chaîne de solidarité se met en place pour accueillir les jeunes enfants Sahraouis.
Depuis déjà 10 ans, le Limousin vit une grande histoire d’amitié et de solidarité avec le peuple Sahraoui.
Après l’insurrection toujours menée par le front Polisario, de nombreux ressortissants du Sahara Occidental ont dû prendre leur valise et partir en exil. Depuis, des milliers de réfugiés vivent dans le sud de l’Algérie, dans des camps de tôles et de toile et ont l’impression d’être les oubliés de l’histoire. « Lorsqu’il était encore président du groupe socialiste de l’assemblée nationale, le nouveau premier ministre Jean-Marc Ayrault avait régulièrement lancé des appels de soutien à la cause des Sahraouis, soulignent les responsables limousins du CLSPS. Aussi, nous espérons vivement qu’il demeurera fidèle à cette cause et nous l’encourageons à nous entendre ».Victimes de la crise espagnole
Les bénévoles de l’association qui accueille tous les ans des enfants de Tindouf savent que les mois à venir seront difficiles. « Lorsque l’on connaît la situation actuelle de l’Espagne et que l’on sait qu’ils recevaient 90 % des enfants qui bénéficiaient d’un accueil l’été et qu’en outre ils fournissaient 90 % de toute l’aide accordée aux réfugiés des camps, nous pouvons nous inquiéter. Les enfants ont besoin de ces vacances ils ont besoin de vitamines alors qu’ils ne se nourrissent que de boîtes de conserves. Peu à peu, nous avons creusé un sillon très fertile et les Limousins ont répondu avec générosité à nos sollicitations ».

L’accueil des enfants dans les familles françaises et l’intérêt porté par ces derniers à leur situation a plu aux autorités en exil qui ont décidé de généraliser l’apprentissage du français chez les enfants. Depuis quelques années, la classe de français financée par le Conseil régional du Limousin est devenue un exemple dans les camps. Les enfants francophones ont en outre la chance de pouvoir poursuivre leurs études dans les collèges algériens.Des familles d’accueil de plus en plus nombreuses
24 enfants viendront cette année, âgés de 8 à 9 ans. Les enfants seront accueillis dans la deuxième moitié de juin. Ils seront pris en charge au lycée Condorcet à Limoges et travailleront leur français grâce aux stagiaires de Français-Langues étrangères de l’Université de Limoges. Ensuite, les enfants seront accueillis le 24 juin et rencontreront les familles qui sont tous les ans plus nombreuses pour de vraies vacances après un check-up médical ».
Contact. Comité Limousin de Solidarité avec le Peuple Sahraoui, pour la région de Saint-Junien contactez Michel Trabaud au 06.08.88.50.90.
Laurent Borderie
Le Populaire.fr, 02/06/2012