L’Algérie réaffirme sa position de soutien de la RASD

Le président du Comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui (Cnasps), Mahrez Lamari a déclaré hier, à l’issue de la signature du renouvellement de jumelage de sept villes algériennes et sahariennes, que cet événement est un «geste politique qui affirme la position de l’Algérie vis-à-vis de la cause sahraouie ». D’après Mahrez Lamari, il ne s’agit pas d’une simple «encre sur un bout de papier» mais un message d’espoir au peuple sahraoui assoiffé de liberté et qui lutte depuis plusieurs décennies contre les forces coloniales marocaines, et pour un référendum lui permettant d’autodéterminer son sort. Il s’agit également d’un ensemble d’échanges culturels, socio-économiques et des échanges d’expériences dans plusieurs domaines. Il ajoute que l’Afrique ne peut pas avancer sans la libération de la République arabe sahraouie démocratique (Rasd). 
Dans ce sens, il a déclaré que la Journée africaine ne peut être célébrée sans rappeler le soutien de l’Algérie à la cause sahraouie. Mahrez Lamari a appelé l’opinion publique internationale, notamment les Nations unies, à multiplier les actions de solidarité pour réaliser le rêve tant attendu du peuple sahraoui en mettant de la pression sur les hautes autorités marocaines, et à reconnaître l’existence de l’État sahraoui. 
De son côté, le député maire, Jean Paul Lecoq (villes françaises jumelées avec les villes de la Rasd), a estimé que les liaisons entre la France et le Maroc doivent mettre à jour la question du Sahara Occidental, car elle existaient déjà entre les deux pays à l’époque de Jacques Chirac. Jean Paul Lecoq a également salué la position de l’Algérie vis-à-vis de la Rasd. Il a considéré cette position comme une preuve de la volonté de l’Algérie à contribuer à la libération des pays où les droits de l’Homme sont violés, comme le Sahara Occidental et autres pays de l’Afrique noire. Il a, toutefois appelé les responsables marocains à trouver une solution pacifique pour parvenir à l’autodétermination du peuple sahraoui. 
Par ailleurs, ce renouvellement de jumelage des villes algériennes et celles de la Rasd rentre dans le cadre de la célébration de la Journée de l’Afrique et des accords de coopération entre les villes des deux pays, et a vu la participation de maires et élus de sept villes algériennes et sept autres Sahraouies. Le jumelage de la ville de Boumerdès a été reporté au 5 juillet prochain pour célébrer l’indépendance de l’Algérie.
Smaïl Ikhelif
Le Courrier d’Algérie, 25/05/2012

1 Comment

  1. Avez-vous deviné la raison fondatrice de ce soutien inconditionnel? Pour avoir une idée je vous invite à rechercher dans 4shared.com « El Sahara Occidental_La veridad » vous comprendrez mieux la face cachée d'une manipulation à toute épreuve.

Comments are closed.