Cembrero boycotté par Benkirane

Casablanca.- Des membres du gouvernement marocain ont tout fait pour éviter que le correspondant du quotidien espagnol El Pais au Maghreb,Ignacio Cembrero, n’obtienne pas une interview du chef du gouvernement marocain Abdelilah Benkirane lors de sa visite « privée » en Espagne.
Alors que toutes les demandes d’interview faites par Cembrero auprès des services concernés au Maroc ont été savamment ignorées, le ministre délégué auprès du ministre des affaires étrangères, Youssef Amrani, a contacté directement le consul général du Maroc à Barcelone pour lui demander d’ « offrir » une interview de Benkirane à la délégation d’El Pais en Catalogne qui n’avait pourtant rien demandé…
Et c’est ainsi que le journaliste Marti Pont du bureau d’El Pais à Barcelone a fait une longue interview avec Abdelilah Benkirane.
Pourquoi cette contorsion ? Est-ce que parce que le ministre Amrani voulait que Benkirane soit interviewé par un journaliste d’une rédaction locale pas très au courant de nos salades intérieures ou pour punir Cembrero ?
Thami Afailal
Demainonline, 22/05/2011