Prorogation de la mission de l’ONU, mais le non élargissement de son mandat déçoit

La mission des Nations Unies au Sahara occidental (Minurso) a été prorogée d’un an, ont décidé les 15 membres du Conseil de sécurité de l’Onu, y compris l’Afrique du Sud, qui a néanmoins fermement critiqué le non élargissement du mandat des casques bleus.
La Minurso est officiellement chargée de contribuer à l’organisation d’un référendum sur l’autodétermination du peuple sahraoui, en proie à l’occupation du Maroc depuis 1975. Pourtant, nombreux ont été les appels pour élargir le mandat de la mission à la supervision du respect des droits de l’homme. L’ambassadeur de l’Afrique du Sud près les Nations Unies, Baso Sangqu, a quant à lui dénoncé un système à “double standard”. Le secrétaire général de l’Onu, Ban Ki-moon, venait déjà d’accuser le Maroc d’entraver les activités locales et la neutralité de la Minurso et recommandé le déploiement sur place de 15 nouveaux observateurs militaires.
(GB/CN)
Misna, 27/04/2012