Le passeport malien très convoité par les candidats à l’immigration africains

Quelques jours seulement après l’arrestation d’un baron de la drogue de nationalité marocaine, recherché par Interpol, les éléments de la police des frontières ont interpellé vendredi dernier, à proximité du poste frontalier «Akid Lotfi», un immigré clandestin de nationalité guinéenne, qui tentait de s’introduire en territoire marocain muni d’un passeport malien, avec lequel il est entré régulièrement sur le territoire algérien, via les frontières sud du pays. 
Selon les services de la police des frontières, plusieurs cas similaires ont été élucidés, car les immigrés clandestins subsahariens convoitent le passeport malien, qui fait l’objet d’un grand trafic actuellement au Mali. Ce passeport est devenu très prisé. Et pour cause! Les Maliens ne sont pas soumis au visa pour entrer sur le territoire algérien, contrairement aux autres pays subsahariens. De ce fait, les candidats à l’eldorado européen via l’Algérie, s’arrachent ce passeport auprès des réseaux de trafic de passeports au Mali.
Ouest Tribune, 13/3/2012