Libye : l’Union africaine veut « tourner la page » et regarder vers l’avenir (Ping)

TRIPOLI – Le président de la Commission de l’UA, Jean Ping, a déclaré lundi qu’il faut tourner la page et regarder vers l’avenir pour bâtir des relations sur de nouvelles bases avec les nouveaux dirigeants libyens.
« Ce que j’ai dit aux autorités c’est d’abord que le passé c’est le passé, quoi qu’il ait pu se passer. Il faut tourner la page et regarder vers l’avenir », a dit M. Ping, qui effectuait sa première visite en Libye depuis la chute du régime de Maammar El Gueddafi.
M. Ping est venu « discuter avec les autorités de l’avenir de la nouvelle Libye ». « Le régime précédent avait ses méthodes, ses moyens, sa propre vision des relations avec les autres. Le nouveau régime, me semble-t-il, souhaite avoir des relations normales et ordinaires avec ses frères africains ». Il a noté que « les relations de la Libye avec les pays (africains) voisins évoluaient très vite dans le bon sens. Nous avons contribué à normaliser ces relations », a-t-il dit.
M. Ping a ajouté que le Premier ministre libyen Abdel Rahim al-Kib, avec qui il s’est entretenu lundi, participerait au sommet de l’UA prévu à la fin du mois à Addis-Abeba.
APS