Algérie : A l’approche du mois sacré de Ramadan Ammi Kaddour casse les prix

Comme chaque année et à l’approche du mois sacré de ramadan, Ammi Kadour boucher de son état à la ville de Boutelja baisse les prix de la viande rouge pour la douzième année consécutive. Des prix, jusque jusque-là imbattables et à la portée des chefs de familles à faible revenu.

Ce geste de solidarité à l’occasion du mois sacré, a suscité soulagement et réconfort au sein des familles démunies pour un ramadhan qui sera caractérisé par la piété et la frugalité au sein de la famille algérienne d’une manière générale.

Les services vétérinaires relevant de la direction des services agricoles veillent au strict respect des différentes étapes de la viande rouge à commercialiser par Ammi Kaddour de l’abattage de l’ovin ou du bovin jusqu’à l’éxposition du produit destiné à la vente pour la consommation. De là, des certificats de ( salubrité des produits animaux ou d’origine animale) sont délivrés par la direction des services agricoles à chaque produit destiné à la consommation humaine.

A chaque avènement du mois sacré, je me porte volontaire pour être au service des familles démunies pour leur permettre de passer un ramadan au même titre que toutes les familles algériennes nous confia Ammi Kaddour et de continuer j’ai entamé cette action depuis douze années consécutives et l’instabilité ainsi que l’augmentation enregistrée sur les prix de la viande rouge sur le marché ne m’a pas découragé à revoir à la hausse le prix du kilogramme de la viande pendant le mois de carême a conclu Ammi Kaddour au journal le national Eco.

Par : Mohamed Rachid Goubaa.

Le National, 7 avr 2021

Etiquettes : Algérie, Ramadhan, charité, solidarité,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
14 × 5 =