France : l’ancien président Nicolas Sarkozy condamné à trois ans de prison

L’ancien président français, Nicolas Sarkozy, a été condamné ce lundi 1 mars à trois ans de prison, dont un ferme, dans l’affaire dite « des écoutes », rapporte plusieurs médias locaux.

Nicolas Sarkozy « a été déclaré coupable de corruption et trafic d’influence. Il peut encore faire appel de cette condamnation », indique l’AFP reprise par le journal Le Monde.

Cette affaire remonte à 2014 lorsque l’ancien président français était suspecté d’avoir tenté de soutirer des informations confidentielles à Gilbert Azibert, magistrat à la Cour de cassation, en échange de la promotion de ce dernier à un poste prestigieux à la principauté de Monaco.

En somme, « un pacte de corruption » avait été conclu, selon le Parquet national financier (PNF). Deux magistrats ont requis quatre ans d’emprisonnement, dont deux avec sursis, à l’encontre de Sarkozy.

« Durant les trois semaines du procès dit ‘des écoutes’, qui s’est tenu durant trois semaines fin novembre et début décembre, les avocats des trois prévenus, Nicolas Sarkozy, son avocat de l’époque, Thierry Herzog, et Gilbert Azibert avaient dénoncé des ‘fantasmes’, un ‘procès d’intention’ fondé sur des écoutes ‘illégales’ et ont plaidé la relaxe face à un ‘désert de preuve’ », détaille l’AFP.

Pour la défense de leur client, les avocats de Nicolas Sarkozy ont rappelé qu’il n’avait pas eu gain de cause devant la Cour de cassation. Ils ont également souligné que Gilbert Azibert n’avait pas obtenu le poste de prestige.

Tags : Nicolas Sarkozy, écoutes, corruption,

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Résoudre : *
24 − 22 =