Scandale : Comment fonctionne le Franc CFA

La question du franc CFA doit être posée sur la table car c’est un handicap sérieux au développement des pays dont la souveraineté monétaire a été confisquée par la France. C’est une affaire si grave qu’on devrait tous se sentir concernés. Les peuples africains doivent se soulever pour pousser leurs élites politiques corrompues à réagir dans l’intérêt des peuples. Il faut sortir de la servitude monétaire. C’est impératif d’autant que c’est urgent. Cette escroquerie n’a que trop duré.

Je viens de recevoir ce message d’un ami à Londres sur WhatsApp à propos du fonctionnement du franc CFA. Si ce qui est dit dans ce texte dont le journal l’Humanité serait la source est vrai, et ça m’a tout l’air, le développement de la zone CFA est tout simplement IMPOSSIBLE – même si quelques pays s’en sortent mieux que d’autres :

 » Comment fonctionne le CFA ?

Un état africain obtient un prêt de la Chine.
1° prêt : 100 unités ;
2° intérêts du capital à déterminer ;
3° dépôt des 100 unités au trésor français ;
4° 50 unités sont abandonnés pour la garantie de la monnaie ;
5° 15 unités sont réclamés pour la conversion en CFA
6° reste : 100 – 50 -15 = 35 ;
7° 35 unités sont convertis en CFA sur les 100 empruntés ;
8° 100 / 35 =~3 ;
9° 1 franc CFA utilisé doit en rembourser trois (x3. ) ;
10° les intérêts cumulés sont calculés pour multiplier le capital emprunté par au moins deux (x2) ;
11° 1 franc CFA utilisé doit en rembourser 6 au moins.
Donc l’Afrique ne peut jamais sortir du surendettement.
12° la France a besoin d’argent aussi ;
13° au lieu d’aller emprunter auprès des Chinois et rembourser le capital, les intérêts et les pénalités éventuels en agios, elle envoie ses amis dictateurs le faire pour elle.
14° Ce sont les peuples africains qui paient.
15° la France n’a pas d’amis, elle n’a que des intérêts.
16° la France a récupéré 100% du prêt chinois à l’Afrique mais n’aura rien à rembourser.
17° Au peuple africain de rembourser le capital +les intérêts + les agios, etc, alors que 65% de la somme empruntée a été perdue, donc retenue par la Banque de France.

Source : Journal l’Humanité  »

C’EST GRAVISSIME, DE TELLES PRATIQUES. NOUS NE REGARDONS QUE LE DÉFICIT DÉMOCRATIQUE DE L’AFRIQUE – SANS NOUS SOUCIER DU GRAVE PROBLÈME DE L’ABSENCE DE SOUVERAINETÉ MONÉTAIRE QUI ENTRAÎNE UNE DÉPENDANCE DE NOS PAYS À LA FRANCE QUI TIENT LES HOMMES POLITIQUES EN TENANT LA MONNAIE AFRICAINE.

Et un traître comme Alassane Dramane Ouattara défend le franc CFA au détriment de centaines millions d’Africains. De Gaulle a piégé les ex-toujours colonies africaines de la France. Les peuples veulent en sortir mais les élites politiques les en empêchent. C’est un dilemme qui ne peut se résoudre que par la RÉVOLUTION…

Source

Tags : Afrique, France, Françafrique, Franc CFA, FCFA, Afrique de l’Ouest, Eco,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *