Maroc – Algérie: une base militaire bourrée de matériel électronique israélien

ELLE EST BOURRÉE DE MATÉRIEL ÉLECTRONIQUE SOPHISTIQUÉ ET S’ÉTEND SUR PAS MOINS DE 23 HECTARES : Une base militaire maroco-israélienne à nos frontières

L’Algérie qui, à juste titre, prend ombrage de cette initiative inamicale et belliqueuse de nos turbulents voisins de l’ouest, envisage d’adopter des actions réciproques.

Le feuilleton relatif au projet de base militaire marocaine à nos frontières n’en finit plus de faire des vagues et d’aller de rebondissement en rebondissement. Dernières révélations exclusive en date, nous apprenons que ce projet prétendument destiné à héberger des soldats à un jet de pierre de chez nous s’étend en faite sur pas moins de 23 hectares. Il est difficile dès lors de croire à la réponse oiseuse donnée au site d’information Sputnik par les forces royales marocaines (Far).

Un pareil espace ne peut raisonnablement être destiné à n’accueillir que quelque baraquement destiné à héberger quelques soldats de sa majesté Mohamed VI. Preuve on est que nos mêmes sources ajoutent que cette base, vraisemblablement opérationnelle, abrite du matériel électronique de pointe fourni par l’entité sioniste.

À la faveur de ces fracassantes révélations l’on ne peut qu’en déduire qu’il s’agit, là d’une véritable déclaration de guerre de Rabat à l‘adresse d’Alger. il est vrai que celui qui se fait qualifier pompeusement, mais de manière usurpée de Commandeur des croyants, a toujours collaboré avec Israël. Et ce n’est trahir un quelconque secret que de rappeler que c’est son défunt père Hassen II qui, en 1973, avait trahi les dirigeants arabes durant la guerre des six jours. C’est le Maroc en effet qui se trouve derrière la tristement célèbre débâcle arabe face aux criminels sionistes.

Au regard des fréquentations peu recommandable des dirigeants marocains, l’Algérie n’a pas d’autres choix que de se méfier de cette base qui représente assurément un danger immédiat pour nos intérêts. Envisager la réciprocité relève d’une réaction à tout le moins axiomatique. Si le Maroc, de part ses actions criminelles et colonialistes, a toujours représenté un danger pour l’Algérie, cet amer constat n’a jamais été plus vrai que maintenant.

Envisager d’ériger une base militaire maroco-israélienne à nos frontières, qui plus est bourrée de matériels ultra-sophistiqués, ne peut signifier qu’une chose : le Maroc envisage de mener des actions hostiles à l’Algérie. Sa guerre contre notre pays a peut-être déjà commencé. Il n’est un secret pour personne que les sionistes sont à l’avant-garde de l’espionnage électronique, des attaques informatiques d’envergure, des malwar, à même d’occasionner de sévères dommages à un État comme l’Algérie. Il est donc normal et légitime que l’Algérie s’en prémunisse. Devoir de Réciprocité oblige, Alger est en droit de contracter des alliances avec des États puissant, respectueux de la légalité internationale, et capable d’aider l’Algérie à contrer les attaques menées contre elle par ses ennemis déclarés ou pas.
Mohamed Abdoun

Source

Tags : Maroc, Algérie, base militaire, Israël,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.