Mali: l’Imam Dicko, pilier de la contestation anti-régime appelle au calme

Discret depuis le début de la contestation contre le régime du président Ibrahim Boubacar Kéita au Mali, l’influent leader religieux, l’imam Mahmoud Dicko a appelé à la retenue et au calme ce dimanche après de monstres manifestations dans la capitale Bamako pour réclamer le départ d’IBK.

L’Imam Dicko a lancé un appel à la jeunesse malienne en ces périodes de grandes manifestations contre le régime du président Ibrahim Boubacar Kéita. En effet, pour le religieux, la « lutte doit continuer mais sans violences ».

« Je demande, encore une fois, à la jeunesse malienne de faire preuve de retenue et de calme, nous pouvons vraiment trouver et obtenir tout ce que nous cherchons dans la patience, dans les bonnes manières. Évitons toute sorte de violences« , a écrit Mahmoud Dicko. Cet appel est intervenu quelques 24 heures après la grande manifestation à Bamako pour exiger le départ de IBK.

Le chef de l’Etat a annoncé la dissolution de la Cour constitutionnelle, un nouveau geste d’apaisement à l’endroit de la contestation. Son premier ministre Boubou Cissé a quant à lui annoncé la formation très rapidement d’un gouvernement d’ouverture avec toutes les chapelles politiques et la société civile.

Source : Actu Cameroun, 12 jui 2020

Tags : Mali, Mahmoud Dicko, IBK, Ibrahim Coubakar Keïta,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *