Les attentats de Catalogne n’étaient pas l’idée de l’imam de Ripoll (ministre intérieur espagnol)

Les attentats de Catalogne n’étaient pas l’idée de l’imam de Ripoll, Abdelbaki Es Satty, mais ont été induits de l’extérieur, a déclaré lundi le ministre de l’intérieur espagnol Juan Ignacio Zoido.

Dans une interview accordée à la chaîne de TV officielle RTVE et reprise par El Païs, M. Zoido a été claire : « Les attentats de Caralogne n’étaient pas l’idée de l’imam de Ripoll, Abdelbaki Es Satty, mais ont été induits de l’extérieur, mais pas directement avec l’Etat Islamique ».

Le responsable espagnol a parlé d’un « nouveau modus operandi» opéré par les djihadistes. La marque d’explosif utilisé par les terroristes – utilisé auparavant dans d’autres attaques dans des pays de l’entourage de l’Espagne – à l’instar des multiples voyages effectués par Es Satty, le chef de la cellule, indiquent que quelqu’un recevait des instructions.

Une accusation qui risque de faire du buzz au Maroc, pays d’où sont originaires tous les terroristes et où leur chef se rendait fréquemment pour recevoir des instructions de ses maîtres du Makhzen. Cette déclaration fera l’effet d’une bombe au pays de Mohammed VI.

Pour rappel, le caractère répétitif des opérations terroristes marocaines a fini par jeter les soupçons sur l’Etat marocain dont l’implication ne laisse plus aucun doute dans l’opinion publique espagnole.

Tags : Espagne Barcelone, Ripoll, attentat, terrorisme,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *