Le roi du Maroc, cache-t-il son infection au coronavirus ? (journal espagnol)

Le règne marocain à l’époque du coronavirus: Mohamed VI est-il infecté et le cache-t-il?

Le roi Mohamed VI mène la lutte contre la pandémie dans l’ombre, tandis que Fox News affirme que le prince Charles l’a peut-être infecté par le coronavirus.

Le roi Mohamed VI (56 ans) est le « pompier » de la pandémie de COVID-19 au Maroc, comme plusieurs médias marocains le considèrent déjà ces jours d’internement. Le monarque alaouite a fermé les frontières aériennes, maritimes et terrestres entre le 13 et le 14 mars, sans laisser ni entrer les Marocains pris au piège d’un côté et de l’autre du pays.

En tant que commandant des croyants, représentant maximum de l’islam dans le pays, il a suivi le hadith (communication orale) du prophète Mahomet, « si vous découvrez qu’une épidémie dévaste une région, n’y allez pas, et si vous découvrez qu’une région est affectée par une épidémie, ne l’abandonnez pas. »

Le souverain a ordonné de créer un fonds monétaire d’un milliard d’euros pour lutter contre le coronavirus, renforçant un système de santé précaire; et il a demandé à l’armée de se mettre à la disposition du gouvernement pour sécuriser l’internement des citoyens, aussi pour que les médecins militaires apportent leur aide en médecine civile. Tout cela depuis l’ombre. Depuis le début de la pandémie au Maroc, il n’a été vu ni dans les médias ni dans le pays.

« Le roi a-t-il un coronavirus? », se demandent les Marocains, après qu’une vidéo de Fox News a commencé à tourner sur les réseaux sociaux. La chaîne de télévision américaine diffuse dans ses informations que le « leader du Maroc » pourrait être infecté après avoir dîné avec le prince Charles d’Angleterre (71), qui s’est révélé positif au COVID-19. La vidéo a été supprimée peu de temps après sa diffusion. Cependant, un internaute l’a sauvé sur YouTube et elle peut être revue. Plus tard, il a également été publié que dans la vidéo, le présentateur confond le Maroc avec Monaco, et que la personne à laquelle la journaliste faisait allusion était le Prince Albert. La vérité est que le souverain a eu une rencontre avec le prince anglais à Londres avant son voyage à Agadir le mois dernier, tel qu’appris par JALEOS.

Pour leur part, le personnel du palais a déclaré à ce journal qu’il pourrait être dans notre pays, plus précisément dans les îles Canaries. Mais comme il est de coutume dans ces questions, il n’y a aucune information sur l’endroit où il se trouve et la Maison royale se limite à émettre des communiqués et ordonnances par écrit. D’une certaine manière, il est toujours présent. Son ami proche, le boxeur allemand d’origine marocaine Abu Bakr Azaitar, champion du monde d’arts martiaux mixtes, connu sous le nom de «  gladiateur marocain », a fait don de matériel médical, de lits et de fauteuils roulants.

L’athlète enregistre sa générosité dans une vidéo qu’il a publiée sur son compte Instagram portant le matériel, et accompagnée d’un passage du Coran qui appelle à faire le bien. Un geste largement applaudi par les internautes marocains. De plus, l’ami inséparable de Mohamed VI depuis 2018 a mené une campagne appelant la population confinement dans leurs maisons et louant les décisions royales avec une image du roi, passée par Photoshop, où on le voit habillé et visiblement plus mince. « Celui qui, en temps de peste reste patiemment chez lui comme un acte d’adoration, et sait qu’il ne sera touché que par ce qu’Allah a décrété, recevront la récompense du martyr », dit un autre enseignement de Mahomet.

Entretemps, des ressortissants résidant dans différents pays d’Europe lui ont écrit une lettre pour leur permettre de sortir et de rencontrer leurs proches, et même de s’acquitter de leurs responsabilités professionnelles. Par ailleurs, environ deux cents autres Marocains, frontaliers des villes de Ceuta et Melilla, l’ont également supplié, via des vidéos, de les laisser entrer dans leur pays.

À l’heure actuelle, ils ont été transférés dans des centres sportifs avec des mineurs marocains non accompagnés qui vivent dans la rue. Le désespoir est si grand qu’au moins neuf d’entre eux ont traversé, à nage, la plage de Tarajal, près de Castillejos, selon le site Hespress.

Source : El Español, 2 avr 2020

Tags : Maroc, Mohammed VI, coronavirus, covid19,

admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *