La RDC et la Zambie décident de résoudre pacifiquement leur conflit frontalier

Des militaires zambiens ont investi, depuis plusieurs jours, le village Kibanwa (est de la RDC et frontalier avec la Zambie), y implantant le drapeau zambien.

La RDC et la Zambie ont décidé mercredi 25 mars de résoudre de façon pacifique, le conflit qui les oppose au niveau de leur frontière, ont rapporté des médias congolais.

Cette résolution a été au centre de l’audience que le président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi, a accordée à la cité de l’Union africaine à une délégation de la Zambie conduite par son ministre des Affaires étrangères, Joseph Malanji, précise la radio de l’ONU en RDC, Radio Okapi.

La RDC et la Zambie se disputent le village de Kibanwa, non loin de Moliro, rappelle la même source.

Moliro est une commune située à l’est de la République démocratique du Congo, à côté du lac Tanganyika, à la frontière avec la Zambie.

Le ministre congolais de la Défense nationale, Aimé Ngoie Mukena, a fait savoir que des instructions précises ont été données aux chefs d’Etats-majors de deux pays. Ces derniers devraient, à leur tour, charger leurs commandements de terrain de sorte que la population rentre en ordre dans la zone et que chacun puisse vaquer à ses occupations, précise la radio onusienne.

D’après lui, il faut mettre des bornes à la frontière entre la RDC et la Zambie pour éviter tout incident, rapporte la même source.

Cette réunion s’est tenue en présence de la ministre d’État congolaise aux Affaires étrangères, Marie Tumba Nzeza, du chef d’état-major général des FARDC, général Célestin Mbala, et du chef de la maison militaire du chef de l’État, Augustin Mamba, précise encore Radio Okapi.

La localité de Moliro, située à 350 Kilomètres au sud-est de Moba, dans la province du Tanganyika, s’est vidée de ses habitants depuis le 13 mars, note le même média, ajoutant que selon des témoins sur place « cette situation était due à l’invasion de l’armée zambienne après des incidents survenus à la frontière de deux pays au village de Kibanwa ».

Des affrontements avaient également opposé les forces navales des deux pays lorsque des militaires zambiens ont investi le village Kibanwa, y implantant le drapeau zambien.

Selon des sources locales, les militaires zambiens étaient à la poursuite de pêcheurs congolais qui avaient violé les eaux territoriales zambiennes, faisant usage de filets prohibés. ANADOLOU

Tags : RDC, Congo, Zambie, conflit frontalier,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *