Israël – Maroc : Complot imminent contre l’Algérie

Projet de base militaire maroco-israélienne à nos frontières : A beau démentir qui vient de… près

Cette base militaire ne comporte pas que du matériel informatique, embarquant une technologie de pointe, ce qui est dangereux et inacceptable en soi, il est en effet question de matériel balistique.

Cela suppose que le Maroc, de concert avec son allié et associé israélien, projetterait de mener des attaques militaires directes contre l’Algérie. Pareil scénario, du reste, ne relève pas de simples supputations.

De fait, le caractère belliqueux et criminel, colonialiste aussi, n’est plus à prouver. N’est- ce pas Rabat qui avait profité du départ de la France, face à une ALN fourbue par sept longues années d’une guerre d’usure, et d’une cruelle répression, avait tenté d’envahir notre pays, d’en occuper une partie de son territoire…. Cette lâche et vile agression, retenue par les annales de l’histoire, cerne bien le caractère belliqueux de notre dangereux voisin de l’Ouest. Depuis des lustres, le Maroc réprime et brime aussi le peuple sahraoui, privé de sa liberté et de son indépendance. L’entité sioniste, qui se trouve être l’amie et l’alliée militaire tout désignée du royaume chérifien, est est en train de perpétrer un véritable génocide contre le peuple palestinien. Les deux font la paire en somme. Leur double présence à nos frontières, bardés d’armes balistiques et de technologie de pointe, ne peut signifier qu’une chose, une seule : une double et redoutable agression serait en gestation contre l’Algérie. L’ampleur de cette menace se mesure à l’aune du pouvoir de nuisance de l’entité sioniste. Il n’est un secret pour personne, en effet, que celle-ci jouit du pouvoir de neutraliser les capacités défensives d’un pays comme l’Algérie.

De pareilles capacités représentent une menace sérieuse que notre pays ne saurait ignorer. Il y va de son intégrité territoriale et de sa souveraineté. Le bon sens veut qu’une pareille menace ne saurait, et ne devrait pas être ignorée. Des contre-mesures, particulièrement fermes, s’imposent de facto.
La douteuse activité maroco-sioniste menée à nos frontières représente, à n’en point douter, de véritables préparatifs de guerre. Il est vrai, ce disant, que les positions fermes et légalistes ont toujours dérangé les manœuvres et les visées de ceux qui ont fait des « printemps arabes le moyen idéal de faire plier ce fameux « front du refus ». L’Algérie, qui fait face à une sévère crise économique, sociale et financière, est hélas flanquée d’un talent d’Achile dont pourrait profiter ses ennemis et adversaires.

Les spécialistes de l’«agit» qui ont déjà organisé des « stages de formation » au profit de plusieurs « militants » et « défenseurs des droits de l’Homme », sont attirés par cette irrésistible tentation de récupérer le « Hirak à leur profit. Les « guerriers des réseaux sociaux » spécialement formés à cet effet par des ONG financées par la CIA et le Mossad, viennent en appoint de ces préparatifs de guerre. L’expérience nous a montré que de puissants États pouvaient être affaiblis, et même réduits à néant via de sournoises attaques de la sorte. Que dire alors de ce que fabriquent Rabat et Tel-Aviv carrément à un jet de pierre de nos frontières…. Il est certain que cette menace est sérieuse. Carrément imminente. Ce complot, éventé à temps, implique une ferme riposte d’Alger. Non, les forces du mal ne passeront pas…
Mohamed Abdoun

Source

Tags : Maroc, Algérie, Israël, base militaire, Sahara Occidental,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.