Algérie : Les martyrs sont de retour

«Enfin, ils sont sur leur terre, la terre pour laquelle ils se sont battus et pour laquelle ils ont donné leur vie». C’est la réflexion qui est revenue plusieurs fois, hier, au salon d’honneur présidentiel de l’aéroport Houari-Boumediène.

Le chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune, chef des Armées, ministre de la Défense nationale a présidé hier au salon d’honneur de l’aéroport Houari-Boumediène, la cérémonie des hommages militaires aux restes des 24 résistants contre la colonisation de l’Algérie. Ils ont été rapatriés de France où ils étaient exposés dans un musée comme objets de curiosité. Grand moment d’émotion, lorsque l’avion de l’ANP un Hercule C130, escorté par 3 SU30 de l’armée de l’air est passé en rase-motte en face du salon d’honneur.

Un autre grand moment d’émotion à 14 heures 12 minutes lorsque l’avion a touché le sol. Alors qu’un colonel faisait l’éloge des martyrs qui retrouvent la terre natale, les 24 cercueils portés chacun par 4 élèves de l’Académie interarmes de Cherchell sont passés devant les détachements représentant les armées (terre, air, mer) qui leurs rendaient les honneurs. Les éléments de la Garde républicaine exécutaient la marche martiale, alors que les tirs des 21 coups de canons se faisaient entendre. Le cortège est guidé par un haut officier au grade de général. Ce qui fait dire au colonel qui a prononcé le discours d’éloges : «Soyez tranquilles, la nouvelle génération a repris votre flambeau.»

Après la lecture de la Fatiha et l’exécution de l’hymne national à la mémoire des martyrs, le général de corps d’armée, Saïd Chengriha chef d’état-major de l’ANP a pris la parole pour renouveler l’hommage de l’armée et de tout le peuple algérien aux chouhada. Il n’a pas manqué d’appeler les jeunes algériens à revoir l’histoire de leur pays et s’inspirer de l’exemple des chouhada pour hisser plus haut et dignement l’emblème national. Il a également rappelé les efforts du président Tebboune pour redresser le pays.

L’intervention du chef de l’état-major de l’ANP a clos la cérémonie militaire. A noter la présence lors de cette cérémonie des présidents des deux Chambres parlementaires, du Premier ministre et d’un grand nombre de hauts responsables d’institutions civiles et militaires.
Abachi L.

Le Soir d’Algérie, 4 jui 2020

Tags : Algérie, crânes, France, colonisation, crimes coloniaux,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *