DGED: Rapport sur l’Espagne rédigé par un agent de Bellahrach

Tags : Maroc, DGED, Espagne, Sahara Occidental, MINURSO, Marocleaks, Mohamed Belahrach,

BULLETIN

(Au 23 avril)

La question des droits de l’homme

Résumé :

La crise économique mondiale oblige le Polisario à chercher d’autres horizons pour sa propagande. En Europe occidentale et particulièrement en Norvège, une manifestation n’a rassemblé que 20 personnes. Cependant le déplacement d’une délégation de femmes du Polisario en Argentine met en évidence une tactique basée sur une propagande profitant du peu de résonnance de ce problème en Amérique du Sud.

Il s’agira pour le Maroc d’envoyer aussi une délégation de députées pour expliquer notre position.

Pour ce mouvement, la France joue un rôle qui est négatif pour le Polisario qui espère que l’arrivée des socialistes sauve la donne. L’essentiel étant que la MINURSO n’enquête pas sur la situation des droits de l’homme dans les camps de Tindouf. Mais pour l’Espagne, l’essentiel est de prendre à la France quelques marchés dont a besoin réellement son économie. Les médias espagnols mettent en évidence la régression de leur tourisme au profit du Maghreb, surtout le Maroc et la Tunisie. Il convient de se demander dans quelle mesure la lutte contre le TGV profite à ce pays et à l’Algérie.

***************************************

Activisme au niveau international :

MINURSO ET LES TROIS BROUILLONS

Le brouillon concernant le renouvellement du mandat de la MINURSO admet –selon la presse espagnole- que « le Conseil de Sécurité souligne l’importance d’une amélioration de la situation des droits humains au Sahara et dans les campements de Tindouf et demande aux parties de garantir le plein respect des droits de l’homme ».

Le texte qui doit être voté ce mardi 24 avril doit proroger le mandat de la MINURSO jusqu’au mois d’avril 2013, « le Front Polisario et l’Afrique du Sud sont déçus par le texte » et critique l’appui de la France au Maroc. Toujours d’après cette presse, l’ONU a présenté trois versions du texte avant de se décider pour « la copie définitive ». L’envoi du texte par le chef de la MINURSO au département des opérations du maintient de la paix de l’ONU « montre que la majorité des phrases critiques envers le Maroc ont été ajoutées par l’ONU à New York, par conséquent le SG de l’ONU n’a pas tenté d’adoucir le texte en question ». Ainsi, le Maroc est accusé d’espionnage et d’une certaine érosion de la mission de la MINURSO. La presse algérienne et espagnole insiste là-dessus.

« Malgré quelques changements dans les trois versions que le SG a présenté au Conseil, ces révisions sont minimes comparées avec les critiques adressées au Maroc lors de la rédaction du premier brouillon quand ce dernier est parvenu au Département des Operations du maintient de la Paix dirigé par le français Hervé Ladsous » (In cope.es du 23.4.12)

L’Afrique du Sud et surtout l’ONG britannique « Diplomates indépendants » qui conseille le Polisario qui affirme que « le Sahara a été oublié par le printemps arabe » (Carne Ross in eleconomista.es)

DAMANAKI ET L ACCORD DE PECHE

Concernant l’accord de pêche, lors du voyage de Mme Damanaki à Rabat, elle a déclarée « que le nouvel accord sur lequel travaille Bruxelles a comme objectif de respecter l’environnement et bénéficier aux deux parties et dans le respect du Droit international » (In europapress.es du 23.4.12)

ELECTIONS EN FRANCE

La presse espagnole spécule sur l’arrivée des socialistes au pouvoir en France. « L’Algérie ne cache pas sa satisfaction face à une victoire possible de F. Hollande et cite une phrase du candidat Hollande lors de son déplacement à Alger : » je suis un ami de l’Algérie et je ferais tout mon possible pour améliorer les relations bilatérales ». « Le Maroc a une dernière chance avec Martine Aubry s’elle accède au pouvoir » ce qui n’est pas l’avis d’Ali Ammar. Pour sa part le professeur Majdoubi, le directeur du site alif-post estime qu’il y a de fortes chances que « la France prenne ses distances avec le dossier du Sahara » (Il elimparcial.es du 23.4.12)

L’activisme des ONG pro-Polisario :

Une interview avec Rajoy

Dès le 30 mars, le Polisario a demandé à Mariano Rajoy d’être reçu officiellement « malgré la crise économique » avant l’été prochain. Ahmed Boujari déclare : « il faut qu’il y ait un équilibre, il ne faut pas que prédomine l’image que Madrid discute seulement avec Rabat et Alger. Les sahraouis, nous sommes l’autre partie et on doit nous écouter ». Des menaces sont proférées par Boujari qui estime que « les iles Canaries sont importantes pour nous et notre présent et notre futur dépendront de la solidité des relations avec les iles » (In lainformacion. Com du 30 mars). A cette demande répond le parlementaire basque Camelo Barrio du PP, nouveau coordinateur de l’ONG « Paix et liberté pour le Sahara qui a organisée le 20 février sa 16ème réunion en Pays Basque demandant l’organisation d’un référendum (In ideal.es du 21.4.12)

Activisme en Argentine

Par ailleurs, le Polisario n’ayant pas réussi à infiltrer la conférence panaméricaine de Cartagena en Colombie, a préféré envoyer une délégation en Argentine pour « réclamer la reconnaissance d’un Etat ». Trois députées Graciela Iturraspe, Victoria Donda et Maria Luisa Storani ont reçues Fatima Mehdi, SG de « L’union national des femmes sahraouis ». Cette dernière a déclaré « nous sommes en Argentine pour rendre plus visible notre cause ». C’est le Bloc Populaire du Parlement argentin qui est à la base de cette démarche. (In parlamentario.com du 20.4.12)

Une manifestation de 20 personnes a été organisée par le Polisario ce 14 avril à Oslo en Norvège pour « exiger que la France permette l’inclusion d’un mécanisme de protection des droits de l’homme au sein de la MINURSO » (In Sahara press service du 15.4.12)

L’ONG espagnole Asociaciones Solidarias con el Sahara » a demandé lors de sa 6ème assemblée “que le gouvernement n’oublie pas d’appuyer un référendum d’autodétermination et d’octroyer 20 millions d’€ au Polisario malgré la crise » (publico. Es du 14.4.12)

Source : Marocleaks, 20/12/2022

Qatargate #Maroc #Parlement_Européen #Eva_Kaili #Antonio_Panzeri #Francesco_Giorgi #Qatar #Marocleaks #Mohamed_Belahrach #Noureddine_Ziani #DGED #Yassine_Mansouri