Arrestations, blessés et dégâts après le match Belgique – Maroc

Tags : Maroc, Belgique, match, qatar 2022, Mondial, Coupe du Monde, Bruxelles, émeutes,

Non seulement les Pays-Bas ont dû faire face à des émeutes majeures après la victoire du Maroc sur les Diables rouges à la Coupe du monde, mais la Belgique a également été touchée.

La police a arrêté une dizaine de personnes à Bruxelles. Plusieurs personnes ont été blessées et des choses ont été détruites dans le centre de la capitale belge. Des émeutiers ont également affronté la police à Anvers et à Liège.

Le feu a commencé
Cela a déjà mal tourné lors du match à la gare du Midi de Bruxelles et plus tard également dans les quartiers de Molenbeek, Schaerbeek et Anderlecht. Des émeutiers, dont certains étaient ornés du drapeau marocain, ont lancé des feux d’artifice et des bouteilles, battu des bâtons et allumé des incendies.

Plusieurs scooters électriques ont pris feu. Du mobilier urbain, un feu tricolore et des voitures en stationnement ont également été détruits. Une équipe de tournage de la VRT a été attaquée. Un journaliste a été blessé au visage par des feux d’artifice.

La police était intervenue en grand nombre et avait déployé des gaz lacrymogènes et un canon à eau. Il y avait déjà un avertissement sur l’inamitié entre les fans marocains et belges. Une importante minorité des Bruxellois est d’origine marocaine.

Aussi à Anvers

Anvers, qui compte aussi de nombreux habitants d’origine marocaine, semblait initialement mieux lotie. Néanmoins, la police a fini par utiliser le canon à eau là aussi lorsque les festivités ont dégénéré.

Les rues étaient fermées. Un journaliste de télévision a reçu un coup d’un passant devant la caméra tournante.

A Liège, des dizaines de personnes ont attaqué un commissariat après le match. Des vitres ont été brisées et des voitures de police ont été endommagées.

#Maroc #Belgique #Match #Qatar2022 #Coupe_du_monde #Mondial