Pays Bas : De la prison pour un gang de traficants marocains

L’OM demande une cellule pour un gang de drogue de garçons de course, les principaux suspects d’Utrecht sont jugés demain

UTRECHT – Le ministère public réclame des peines de prison allant jusqu’à quatre ans pour six suspects de trafic de cocaïne à grande échelle. Selon l’OM, ​​les hommes font partie d’une organisation criminelle dans laquelle deux frères d’Utrecht jouent un rôle de premier plan. Le tribunal a alloué trois jours cette semaine pour le procès d’un total de neuf suspects.

Aujourd’hui et avant-hier, les « courses-boys » de Rotterdam de l’organisation et un homme qui les aurait envoyés au tribunal. Demain, trois principaux suspects sont jugés: les frères Utrecht Brahim et Bagdad J. et Mohamed K. d’Amsterdam.

Feu plat
La police a retrouvé le groupe après un incendie dans un appartement sur Amerikalaan dans le district de Kanaleneiland à Utrecht. Les pompiers s’y sont réunis le 2 mars 2019un laboratoire entièrement équipé pour le traitement de la cocaïne. Il y avait aussi 16 kilos de cocaïne et 4 kilos d’agent de coupe. Les images des caméras dans l’ascenseur ont montré que les principaux suspects visitaient souvent l’appartement.

En observant les habitants d’Utrecht , une branche de Rotterdam du groupe est entrée dans l’image de la police. Après le démantèlement du laboratoire de médicaments d’Utrecht, le stock devrait être reconstitué. Rotterdammer Redouan el O. aurait utilisé trois bâtiments de sa ville pour le traitement de drogues dures. En plus de la cocaïne, les descentes de police ont également trouvé des tamis, des balances et des aspirateurs.

L’argent au plafond
Dans l’un des bâtiments, il y avait une administration complète avec des livres de caisse. Des sacs en plastique contenant 188 000 euros en espèces ont été cachés dans le plafond suspendu d’un autre bâtiment. Dans le salon, cinq hommes dormaient sur des matelas. Selon l’OM, ​​il s’agissait principalement de parents marocains de Redouan el O., qu’il avait emmenés aux Pays-Bas pour faire des boulots de drogue pour l’organisation. Selon la police, l’un d’eux conduisait dans un manteau de Thuisbezorgd.nl comme couverture, mais il ne s’est jamais approché d’un restaurant.

Le parquet a exigé aujourd’hui quatre ans de prison contre Redouan el O. Outre son rôle de leader dans une organisation de la drogue, il est également soupçonné de blanchiment d’argent. Le parquet le soupçonne également d’être impliqué dans l’exportation de cocaïne vers l’Allemagne et dans le commerce du haschich, mais a finalement demandé au tribunal de l’acquitter faute de preuves.

Logo du ciel
Selon l’avocat d’El O., il n’y a pas eu d’organisation et la coopération avec les habitants d’Utrecht et d’Amsterdam n’a duré que peu de temps. De plus, une personne inconnue adressée par El O. comme « mon maître » serait en fait le chef. Mais selon l’OM, ​​les nombreuses conversations claquettes entre les suspects fournissent des preuves suffisantes de son rôle. Les suspects ont fourni les blocs de cocaïne qu’ils échangeaient avec un logo Sky. Selon l’OM, ​​cela les a également rendus reconnaissables en tant que groupe.

Aujourd’hui, l’OM a exigé deux ans de prison contre un membre de la famille d’El O. parce qu’on lui avait confié plus de responsabilités que les autres garçons de courses illégaux. Plusieurs d’entre eux ont depuis été expulsés vers le Maroc. Les demandes pénales contre ces suspects étaient limitées à la durée de la détention provisoire, plus une partie conditionnelle. Un acquittement a été demandé pour l’un des plus petits suspects.

Jugement dans six semaines
Les demandes criminelles contre les trois principaux suspects seront sans aucun doute beaucoup plus élevées demain. En plus du trafic de cocaïne à grande échelle, ils sont également soupçonnés d’avoir préparé une attaque à l’explosif sur la voiture de quelqu’un.

En raison de la portée de l’enquête et du grand nombre de suspects, le tribunal prend amplement le temps de se prononcer. Le verdict est prévu pour le 1er avril. « Et ce n’est pas une blague », a déclaré le président aujourd’hui à la fin de la session.

https://www.rtvutrecht.nl/nieuws/2139248/om-eist-cel-voor-loopjongens-drugsbende-utrechtse-hoofdverdachten-staan-morgen-terecht.html