Momo roulé par Netanyahou

La presse marocaine révèle que #Trump a roulé le #Maroc car l’administration Trump a refusé d’inaugurer un consulat à #Dakhla en parlant d’une mise en scène à travers un bâtiment vide. L’arrivée de #Biden inquiète le Makhzen.

L’ #Ambassade_Américaine à Rabat confirme !
*Aucun consulat ou représentation diplomatique n’a été ouvert dans la ville occupée de Dakhla, et la recherche se poursuit toujours pour un lieu convenable, contrairement à ce que le régime marocain et ses médias promeuvent.

Voilà une fake news marocaine…Aucun consulat US n’a été ouvert aujourd’hui… »Mais le processus « prendra des mois », a reconnu dimanche l’ambassadeur américain, David Fischer, après avoir visité un des bâtiments proposés pour abriter le consulat à Dakhla »

A Dakhla, un village Potemkine en guise de consulat américain

Ce 10 janvier, la presse était conviée à Dakhla, nouvelle vitrine économique et diplomatique du Maroc au Sahara pour un « événement historique » concrétisant la reconnaissance par Washington de la marocanité du territoire. Mais à trop vouloir en faire, Nasser Bourita a concocté une mise en scène jusqu’à maquiller un bâtiment administratif local en consulat étasunien. Enquête sur un trompe-l’oeil auquel s’est pliée la diplomatie de Trump à quelques jous de la passation avec Biden…

https://ledesk.ma/grandangle/dakhla-un-village-potemkine-en-guise-de-consulat-americain/

TelQuel : Contrairement à certaines annonces médiatiques, le consulat américain n’a pas été inauguré ce 10 janvier. Le lieu choisi pour l’événement pourrait abriter ce consulat, ainsi que l’antenne africaine de l’initiative Prosper Africa, mais le choix définitif sera d’abord le fruit d’un « long processus » américain, apprend-on de sources diplomatiques.

Durant son discours prononcé à cette occasion, l’ambassadeur américain a affirmé que la bâtisse où se tenait cette rencontre « pourrait » abriter la future représentation consulaire américaine, la première d’une puissance occidentale dans les provinces du Sud. Mais le speech livré par le diplomate américain aura surtout fait office de show durant lequel David Fischer a clairement affiché son soutien, et celui de son administration, à la marocanité du Sahara. Un attachement que le diplomate a d’abord voulu démontrer sous le signe de l’humour, en affirmant qu’il envisageait de s’installer dans la perle du Sud avec son épouse Jennifer, et en invitant Nasser Bourita à faire de Dakhla une capitale diplomatique pouvant accueillir des ambassades.


https://telquel.ma/2021/01/10/au-futur-consulat-americain-de-dakhla-le-show-de-david-fischer-et-les-perspectives-de-nasser-bourita_1707365?utm_source=sendinblue&utm_campaign=NL_1101&utm_medium=email