Analyste espagnol : L’Algérie est devenue une puissance méditerranéenne

Un analyste espagnol a estimé que l’Algérie avait retrouvé son influence en tant que puissance méditerranéenne. Cela s’est traduit par le choix de l’Italie comme partenaire dans le domaine de l’énergie à la place de l’Espagne, après le changement de position de cette dernière sur le Sahara occidental.

Dans un article publié sur le site Internet « El Independiente », Guillam Borsals a déclaré que la restauration de l’influence de l’Algérie en Méditerranée a conduit au changement de son partenaire préféré en Europe, de Madrid à Rome.

Il poursuit : « Toute cette influence active que pouvait avoir la péninsule a disparu d’un trait de plume. Après une rencontre entre le président algérien Abdelmadjid Tebboune et le Premier ministre italien Mario Draghi.

Il a ajouté : « L’Europe continuera à recevoir du gaz. Mais l’Algérie a choisi comment elle allait le faire, et avec quel pays. »

L’écrivain a également fait référence à la mise en garde du gouvernement algérien à son homologue de Madrid, contre l’approvisionnement du Maroc en gaz, qu’il enverra en Espagne. Et ce, sous peine de fermer le gazoduc qui relie les deux pays.

Et en conclusion de l’article, l’écrivain a reconnu que « la position algérienne sur la question sahraouie au Conseil de sécurité a plus de valeur que la position marocaine sur le même sujet ».

#Algérie #Maroc #SaharaOccidental #Gaz #Italie #Espagne #Méditerranée