Guinée: Le FNDC lance un appel à la mobilisation pour jeudi

Guinée Conakry, FNDC, CNRD, UFDG, Alpha Condé,

En Guinée, le Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), entité dissoute par le Comité national pour le redressement et le développement (CNRD), a lancé un appel à la manifestation pour jeudi.

Les principales formations politiques du pays à l’image du RPG Arc-En-Ciel de l’ancien président Alpha Condé et l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) de Cellou Dalein Diallo, ont annoncé leur participation.

« Le comité d’organisation lance un appel de sursaut national aux organisations de la société civile, syndicats, partis politiques à se mobiliser pour imprimer un succès à la manifestation pacifique et citoyenne prévue jeudi 20 octobre dans tout le grand Conakry », a indiqué mercredi le FNDC par voie de communiqué.

« Cette manifestation vise à demander au CNRD et au gouvernement de transition la libération de tous les détenus arrêtés en marge des manifestations organisées par le passé par le FNDC, mais aussi le retour rapide à l’ordre constitutionnel conformément aux engagements pris », a précisé le collectif contestataire, composé de partis, syndicats et organisations de la société civile.

Des dizaines de personnes avaient été arrêtées lors des manifestations tenues par le FNDC le 17 août, tandis qu’au moins cinq personnes ont été tuées lors des manifestations organisées les 28 et 29 juillet, à l’initiative du collectif qui s’oppose à la junte au pouvoir.

Dans le souci de prévenir les risques de destruction, le comité d’organisation a exhorté les sociétés établies sur le territoire à s’abstenir de toute activité le jeudi 20 octobre.

« Le comité d’organisation demande particulièrement aux compagnies minières, aux banques, usines, stations de vente de carburant et aux autres entreprises publiques et privées de suspendre toute activité durant les manifestations, en vue d’éviter tout incident dommageable », ajoute le communiqué.

Cette manifestation va se tenir alors qu’une délégation de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) est en visite à Conakry pour une évaluation du processus de transition.

Les autorités guinéennes ont opté pour une transition de 36 mois. Une période transitoire que la Cédéao et les forces vives de la nation veulent voir au rabais.

Créé en 2019 pour lutter contre le 3ème mandat du président Alpha Condé, le FNDC a été dissous en août 2022 par le CNRD au motif qu’il met en péril l’unité nationale, la paix publique et la cohésion sociale.

Agence Anadolu

#Guinée #FNDC #CNRD