Vidéo : le roi du Maroc ivre à Paris

    Maroc, Mohammed VI, Paris,

    Le 1er juin 2022, le roi du Maroc s’est rendu en France dans le cadre d’une « visite privée ».
    Le souverain marocain semble apprécier le pays des gaullois au point d’y enregistrer ses discours adressés au peuple dans des occasions aussi importantes que la Fête du Trône et la « Révolution du Roi et du peuple ».
    Beaucoup a été dit aussi sur son état de santé. Pour certains, Mohammed VI est en train de suivre une thérapie pour sa maladie dont la nature est soigneusement cachée à l’opinion publique marocaine.

    Ce qui est sûr, c’est qu’il s’amuse dans la capitale française où il a été surpris en flagrant délit d’ivresse. Sa vidéo a fait le tour des réseaux sociaux. Une situation très embarrassante pour le Makhzen puisque le roi du Maroc est au même temps « Commandeur des Croyants » et président du Comité Al Qods, la mosquée sacrée des musulmans sunnites. Voici la publication du journal espagnol ABC à ce sujet :

    Mohamed VI vu à Paris dans un état d’ébriété présumé

    Titubant dans les rues de Paris, dans un état d’ébriété présumé et accompagné de plusieurs amis, c’est ainsi que le roi du Maroc, Mohamed VI, a été aperçu par deux citoyens qui l’ont enregistré sur vidéo. Plusieurs médias sahraouis se sont fait l’écho de cette vidéo et l’ont diffusée accusant le monarque d' »être ivre ».

    « Oh, mon Dieu, c’est Mohamed VI ! Dit l’une des personnes qui enregistre la scène. La vidéo montre comment l’un des compagnons du monarque, se rendant compte qu’ils étaient en cours d’enregistrement, va rapidement couvrir la caméra et la vidéo s’arrête là.

    Parmi ceux qui accompagnent Mohamed VI, les frères Azatair, amis proches du monarque, semblent se démarquer. Abu Bakr Azaitar, un combattant d’arts martiaux mixtes de 34 ans, et ses frères Ottman et Omar sont devenus de fidèles compagnons de Mohamed VI lors de ses voyages et de ses sorties nocturnes. Les trois sont de nationalité allemande et d’origine marocaine et ont été impliqués dans de nombreuses polémiques en raison de leur proximité avec Mohamed VI. L’un d’eux a réussi à s’envoler pour le Maroc malgré la fermeture des frontières décrétée pendant les mois de la pandémie.

    Le média marocain ‘Hepress’ a publié en mai le parcours de l’un des frères, Abu Azaitar, le premier Marocain à avoir signé pour l’Ultimate Fighting Championship (UFC), et son long passé criminel, qui comprend vol, extorsion, trafic de drogue ou agressions. . Toujours dans cette publication, ils ont fait référence à la vie de luxe et à l’Azaitar et ont critiqué l’ostentation qu’ils faisaient de leur vie sur les réseaux sociaux.

    L’amitié entre les frères Azaitar et Mohamed VI a commencé en 2018, juste après le discret divorce du roi avec la princesse Laila Salma, lorsque le monarque les a reçus lors d’une réception officielle à Rabat.

    #Maroc #Mohammed_VI