Ukraine: Le Maroc se tait sur la condamnation à mort de Saadun

Maroc, Ukraine, Russie, Brahim Saadun, condamnation à mort,


Le Maroc garde le silence sur la condamnation à mort d’un étudiant marocain de 21 ans, Brahim Saadoun, qui a combattu pour l’armée ukrainienne.

Saadoun a été condamné à mort la semaine dernière par un tribunal militaire dans la république séparatiste et pro-russe de Donetsk. Ceci, après qu’il ait été accusé d’être un mercenaire.

Il vit en Ukraine depuis 2019 et a étudié l’ingénierie aéronautique à Kiev. Les Nations unies ont condamné la condamnation à mort de Saadoun comme un crime de guerre.

Les utilisateurs marocains de Twitter ont également condamné la condamnation à mort et ont protesté avec le hashtag #Save_Brahim.

Le Maroc, quant à lui, n’a pas déposé de protestation. Cependant, des sources diplomatiques indiquent que le pays ne reconnaît pas la République de Donetsk, rapporte la chaîne d’information arabe al Jazeera.

Le silence du Maroc est critiqué par le Centre marocain des droits de l’homme. Cette organisation demande au gouvernement d’envoyer des avocats pour soutenir Saadoun et de parler au gouvernement russe pour sa libération.

Jusqu’à présent, le Maroc ne répond pas. Ce week-end, le roi Mohammed VI a souhaité au président russe Vladimir Poutine un joyeux « Jour de la Russie », un jour férié russe. Le roi du Maroc a également salué les liens entre le Maroc et la Russie.

De kanttekening, 15 juin 2022

#Maroc #Ukraine #Russie #BrahimSaadun

Be the first to comment

Leave a Reply