Le Maroc demande à Riyad 4,5$ milliards pour la reprise économique

Maroc, Arabie Saoudite, reprise économique, Sahara Occidental, Yémen,

RABAT, 16 juin (Reuters) – Le Maroc a invité jeudi l’Arabie saoudite à contribuer à un fonds destiné à stimuler les investissements, cherchant à tirer des avantages économiques de son alliance politique étroite avec la monarchie du Golfe.

L’économie marocaine devrait ralentir à 1,5% cette année, contre 7,9% l’an dernier, en raison de la sécheresse et des pressions inflationnistes importées.

« Nous invitons les instances concernées en Arabie saoudite à soutenir les réformes à grande échelle et les projets de développement prioritaires du Maroc », a déclaré le ministre des Affaires étrangères Nasser Bourita lors de la session d’ouverture d’une commission mixte maroco-saoudienne sur la coopération bilatérale.

Il a exhorté l’Arabie saoudite en particulier à contribuer au fonds d’investissement de 4,5 milliards de dollars prévu par le Maroc pour stimuler sa reprise économique post-pandémique.

Le fonds, qui n’a pas encore été activé, a reçu une contribution initiale de 15 milliards de dirhams (1,5 milliard de dollars) du budget de l’État, le reste devant être collecté auprès de donateurs nationaux et internationaux.

Alliée de longue date du Maroc, l’Arabie saoudite soutient la position de Rabat sur le conflit du Sahara occidental.

Le Maroc a également soutenu l’Arabie saoudite contre l’Iran et a participé à l’intervention militaire dirigée par l’Arabie saoudite dans la guerre du Yémen.

Be the first to comment

Leave a Reply