Algérie : Espoir et nouvelle ère

Foire internationale d’Alger, Algérie, FIA, Algex,

Par Hamid Bellagha

La Foire internationale d’Alger a été l’occasion, grandeur nature, de tester les nouveaux codes et orientations économiques opérés par l’Algérie. Malgré quelques couacs dans les essais des nouveaux préceptes devant mettre l’économie du pays sur d’authentiques rails -l’Algex est là pour le prouver -, plusieurs indices confortent l’idée et le désir d’un redéploiement anticonformiste.

La FIA est donc tombée à point nommé pour noircir les pages d’une économie diversifiée où les hydrocarbures ne seront plus la seule richesse de l’Algérie. Et comme un bonheur n’arrive jamais seul, et que le malheur des uns pourrait faire le bonheur des autres, la guerre en Ukraine a fait que la récolte des céréales cette année serait un record que l’on n’avait pas enregistré depuis des années, tendant vers une autosuffisance que l’on a perdu il y a belle lurette.

L’agitation enregistrée lors de la Foire d’Alger a été aussi révélatrice d’un désir de redéploiement et de coopération de la part des entreprises algériennes, contrairement aux précédentes éditions, où l’importation était le seul air entonné par nos… entrepreneurs.

C’est dire que le savoir-faire, le transfert de technologie et les métiers nouveaux remplaceront bientôt l’immense bazar qu’était le marché algérien.

Dans cet ordre d’idées, même l’ANP s’est illustrée par une présence active lors de cette 53e édition de la FIA. En effet, les gradés de l’armée n’ont pas fait de la figuration, mais se sont illustrés par une assiduité dans la continuité de la symbiose entre l’ANP et l’économie dite civile. La surprise a été l’exposition, outre d’un armement que l’on ne soupçonnait pas fabriqué sur place, d’un arsenal, sans jeu de mots, de matériels destinés à une consommation pas forcément militaire.

Tout cela pour souligner le dynamisme qui a estampillé le déroulement de la Foire et où des contacts très sérieux et la multiplication de rencontres entre des entreprises étrangères et nationales ont été enregistrés. Il appartiendra aux spécialistes d’établir un déroulé de la manifestation, mais, d’ores et déjà, et à l’aune du nouveau code de l’investissement, tout augure d’une nouvelle ère où les compétences, les vraies, reprendront un rôle des plus avérés dans une économie qui n’a que trop souffert des approximations, du népotisme et de la corruption.

Reporters.dz, 15/06/2022

#Algérie #ANP #Algex #FIA



Be the first to comment

Leave a Reply