Espagne-Algérie: la note sera très salée pour Madrid -média-

Algérie, Espagne, Pedro Sanchez, Sahara Occidental, Maroc,

La récente décision de l’Algérie de suspendre les opérations de commerce extérieur de et vers l’Espagne pourrait avoir de très lourdes conséquences sur l’économie du royaume ibérique, révèle ce jeudi le quotidien espagnol The Objective.

Selon la même source, les pertes espagnoles pourraient dépasser « les 6 milliards d’euros » , « rien que pour le commerce extérieur », « sans compter les projets d’énergie et d’infrastructures engagés par les entreprises espagnoles, évalués à plusieurs milliards supplémentaires ».

Ces pertes ont été confirmées par le premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, devant les sénateurs de son pays, explique The Objective.

Dans une note envoyée aux directeurs généraux des banques et des établissements financiers, l’Association des banques et établissements financiers d’Algérie(ABEF) a ordonné le gel des domiciliations bancaires des opérations de commerce extérieur de produits et de services de et vers l’Espagne.

L’article revient en détail sur les derniers chiffres des échanges commerciaux entre l’Algérie et l’Espagne, évalués à 6,7 milliards de dollars, tout en rappelant que le royaume ibérique était le 5e fournisseur de l’Algérie en 2020, tandis que l’Algérie est le deuxième client de l’Espagne en Afrique.

L’Algérie aujourd’hui, 09/06/2022

Lire aussi : L’Algérie serre la vis aux mandataires espagnols

Lire aussi : Laya : « Sanchez et ses ministres étaient mis sur écoute »

Lire aussi : L’Algérie punit l’Espagne – Edito d’ABC-

#Algérie #Espagne #PedroSanchez #SaharaOccidental #Maroc