Al Toubali : Le Maroc « isolé » sur le plan international

Maroc, Sahara Occidental, IUSY, jeunesse, Tirana, Conseil international de l’Union internationale de la jeunesse socialiste

-Après avoir échoué à dénaturer la cause sahraouie
-Le Maroc «isolé» sur le plan international
-«Lors du vote des recommandations formulées, le Maroc s’est étonné de voir sa proposition rejetée en bloc par les représentants des organisations mondiales de la jeunesse, membres du Conseil. Pis encore, ces derniers ont voté contre la proposition marocaine.»

Le responsable des relations extérieures de l’Union de la jeunesse sahraouie, Hamdi Ammar al-Toubali, a souligné que l’occupant marocain était désormais «isolé sur le plan international» après l’échec de ses plans et tentatives visant à dénaturer la cause sahraouie. L’activiste sahraoui a déclaré à l’APS que les représentants du Maroc ont essuyé un échec cuisant lors de la réunion tenue du 2 au 5 juin dans la capitale albanaise, Tirana, du Conseil international de l’Union internationale de la jeunesse socialiste (IUSY), lorsque 150 organisations internationales ont refusé d’inclure une recommandation de l’occupant marocain visant à dénaturer la lutte du peuple sahraoui et à faire la promotion de son pseudo ‘’plan d’autonomie » mort-né, comme étant l’«unique solution» au conflit au Sahara occidental.

Cette proposition a été dénoncée par les délégations mondiales de la jeunesse qui ont réaffirmé le droit du peuple sahraoui à l’autodétermination et renouvelé «leur soutien inconditionnel» au Front Polisario comme étant le représentant légitime et unique du peuple sahraoui. De plus, a ajouté Hamdi Ammar, «les représentants du régime d’occupation marocain ont échoué à convaincre l’IUSY à supprimer une recommandation de la délégation sahraouie qui condamne la nouvelle position du chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, vis-à-vis du conflit au Sahara occidental, lui incombant la responsabilité des graves conséquences de son soutien à l’occupant marocain et de sa violation de la légalité internationale».

Dans ce même contexte, le militant sahraoui a tenu à préciser que la délégation de l’occupation marocaine «a tenu une série de rencontres bilatérales, depuis le début des travaux de la réunion internationale de l’IUSY, dans l’espoir de recueillir, en vain, les voix pour l’adoption du texte de sa recommandation par l’IUSY, en coordination avec la délégation espagnole, utilisant ainsi le prétexte de l’existence d’un paragraphe qui condamne la décision de Sanchez sur la question sahraouie».Et d’ajouter dans le même sens que «lors du vote des recommandations formulées, le Maroc s’est étonné de voir sa proposition rejetée en bloc par les représentants des organisations mondiales de la jeunesse, membres du Conseil.

Pis encore, ces derniers ont voté contre la proposition marocaine et l’ont retirée des recommandations présentées», a-t-il encore dit. Le militant sahraoui a en outre souligné que la délégation sahraouie, ainsi que de nombreuses organisations amies du Sahara occidental, ont réussi grâce à leurs efforts, à empêcher tout amendement de la recommandation sahraouie et à la soumettre au vote aux participants qui l’ont adoptée, infligeant ainsi une nouvelle gifle cinglante au régime d’occupation marocain».

«Toutes les tentatives malveillantes de l’occupation marocaine ont échoué à dénaturer la lutte du peuple sahraoui pour la liberté et l’indépendance», a poursuivi Hamdi Ammar. Et d’ajouter encore que le Maroc a échoué également à «tromper l’opinion publique et promouvoir de fausses victoires» à travers son recours à la propagande médiatique.

Pour le responsable sahraoui, la victoire enregistrée par la jeunesse sahraouie lors de la réunion de l’IUSY «est un nouvel acquis politique qui vient s’ajouter aux acquis obtenus par la jeunesse sahraouie durant ces quatre dernières années au sein des organisations internationales de la jeunesse, d’autant plus qu’il contribue à consolider la solidarité de la jeunesse internationale avec le peuple sahraoui».

À cet égard, le responsable des relations extérieures de l’Union de la jeunesse sahraouie a prévenu que tous les acquis et victoires réalisés récemment par la cause sahraouie sur les plans politique, juridique et diplomatique «font que le Maroc se trouve désormais isolé au niveau international en raison des condamnations internationales dont il fait souvent l’objet».

Pour rappel, le Conseil international de l’IUSY a appelé lors de sa réunion à Tirana, la communauté internationale à assumer sa responsabilité dans la décolonisation du Sahara occidental et la protection des droits de l’homme et des ressources naturelles de ce territoire occupé.

#Maroc #SaharaOccidental #IUSY