Les données personnelles de 35 millions de marocains en Israël

Maroc, Israël, Palestine, Sahara Occidental, cyber-sécurité, données personnelles,

Le Maroc qui a vendu la Palestine à l’entité sioniste vend ses citoyens à Tel Aviv.

Des titres de la presse du Maroc ont fait état ce dimanche d’un accord de coopération entre le Maroc et Tel Aviv permettant à l’entité sioniste d’accéder aux données personnelles des marocains.

L’agence presse marocaine Hibapresse a précisé qu’une délégation du comité de surveillances de la protection des informations personnelles a participé à la 69 e réunion du groupe de Berlin et qui a été organisée par la structure de la protection des données personnelles de l’entité sioniste.

L’agence de presse marocaine a expliqué que l’entité sioniste et le Maroc ont convenu de visites dans les deux pays pour coopérer en ce qui concerne les données personnelles de 35 millions marocains.

L’accord stipule que le Maroc met à la disposition de l’entité sioniste les données personnelles concernant 35 millions marocains.

L’accord a eu lieu à une date qui marque la trahison par le Maroc des pays arabes en juin 1967.

La guerre des 6 jours qui a eu lieu en juin 1967 opposant l’entité sioniste aux pays arabes a été gagnée par l’occupant avec la collaboration du Maroc.

Les militaires de l’ entité sioniste témoignent que le roi Hassan deux qui a remis au Mossad l’enregistrement des travaux de la Ligue Arabe qui a eu lieu au Maroc l’enregistrement des travaux de la Ligue Arabe concernant la guerre de 1967.

Les informations confidentielles remises par le Maroc à l’entité sioniste ont permis à ce dernier de gagner la guerre en 6 jours, d’annexer Al Qods, et de grands territoires de la Jordanie et de l’ Egypte.

La Guerre des Six jours avait eu lieu en juin 1967 entre l’entité sioniste d’une part et l’Egypte, la Syrie et la Jordanie d’autre part. Elle avait permis aux sionistes de parachever l’occupation du reste des territoires palestiniens, y compris la bande de Ghaza, la Cisjordanie, dont Al-Qods Al-Chérif (5 878 km²), les hauteurs du Golan de Syrie et le Sinaï (Egypte).

Et après le retrait des forces jordaniennes et leur retour à l’est du Jourdain, la frontière avec la Jordanie a été réduite de 650 à 480 km.

La victoire de l’entité sioniste sur les pays arabes est due au Maroc, témoigne l’ entité le colonisateur.

« Israël devrait largement remercier le Maroc pour sa victoire contre les ennemis arabes pendant la guerre des Six Jours de 1967, selon les révélations d’un ancien chef des renseignements militaires israéliens, note le journal de l’ entité sioniste « The Times Of Israël », en octobre 2016.

« En 1965, le roi Hassan II a transmis à Israël des enregistrements d’une rencontre cruciale entre les dirigeants arabes où ils discutaient de leur préparation à la guerre contre Israël », note ce journal.

En se fondant sur ces enregistrements Israël a lancé une frappe préventive au matin du 5 juin 1967, bombardant les aérodromes égyptiens et détruisant presque tous les avions de chasse de l’Egypte, note « The Times Of Israel » et cite le général Shlomo Gazit.

Le roi avait initialement autorisé une équipe commune des renseignements intérieurs et extérieurs israéliens, le Shin Bet et le Mossad, connue sous le nom des « Oiseaux », à occuper un étage entier du luxueux hôtel de Casablanca où se déroulait la conférence. Cependant, craignant que les agents ne soient remarqués par les invités arabes, le roi leur avait demandé de partir à la veille de la conférence, note le journal de l’ entité sioniste.

Le Maroc a toujours reconnu qu’il coopère avec Israël.

Aujourd’hui, le roi du Maroc qui, comble de l’ironie, préside le Comité Al Qods, coopère avec l’entité sioniste contre l’Algérie.

Le Maroc a recouru au logiciel Pegasus crée par l’entité sioniste et espionné de nombreuses personnalités dont de l’Algérie.

Le Maroc qui a procédé à la normalisation de ses relations avec l’ entité sioniste en contrepartie de l’ illégale reconnaissance par Washington de la souveraineté sur le Sahara Occidental, a refusé une réunion du Comité Al Qods a laquelle a appelé l’ Algérie.

Le Maroc refuse que l’escalade lancée par l’entité sioniste contre les palestiniens soit dénoncée.

L’ entité sioniste et le Maroc qui coopéraient, en 1967, contre et les pays arabes, font, aujourd’ hui, dans la collaboration contre l’ Algérie et la Palestine.

Mounir Abi

AL24 News, 05/06/2022

#Maroc #Israël #Cybersécurité #Palestine #SaharaOccidental #Normalisation